Mise en place d'un système d'alertes et d'interventions régionales

COVID-19: l'Outaouais placée en mode «préalerte» | COVID-19 | Actualités

Québec introduit un nouveau système d'alertes régionales pour suivre l'évolution de la pandémie

Le système d'alertes régionales sur la COVID-19 comporte quatre niveaux d'action.

"Les deux objectifs [de ce système] sont importants: avoir une meilleure prévisibilité et aider la population à se responsabiliser". Le système guidera les actions, mais surtout les décisions du gouvernement dans les prochains mois.

Les paliers sont aussi codés en couleurs: vert (vigilance), jaune (préalerte), orange (modérée) et rouge (maximale).

M. Dubé a aussi soutenu que les policiers n'hésiteraient pas à donner des contraventions pour les individus qui ne respectent pas les règles sanitaires. "Personne ne veut retourner à un confinement comme celui du printemps dernier", a-t-il ajouté.

Quand une région passera d'un palier à un autre, le gouvernement observera des critères "de base", soit la situation épidémiologique, le contrôle de la transmission et la capacité du système de santé. Une analyse qualitative est aussi effectuée. Ces couleurs permettront de déterminer si des mesures particulières doivent être mises en place, d'expliquer M. Dubé.

Le "Palier 2 - Préalerte", ou jaune, s'impose lorsque la transmission commence à s'accroître. Le niveau d'alerte modérée (ORANGE) prévoit la réduction du nombre de participants autorisés dans les rassemblements et l'obligation de porter le masque dans des lieux additionnels. De même, en cas d'alerte maximale, les déplacements interrégionaux pourraient notamment être limités aux services essentiels.

"Ceux qui en douteraient, le virus est vraiment là", a insisté le ministre Dubé en point de presse à Montréal mardi matin. Il est vraiment encore présent. Cette contamination communautaire a des impacts " sur les milieux de vie, les milieux de soins et les écoles", a-t-il conclu.

Dernières nouvelles