Québec veut sévir contre les récalcitrants

COVID-19 : Québec durcit la ligne

Québec va serrer la vis contre ceux qui ne portent pas le masque

Visiblement irrité par le comportement de certains individus qu'il a qualifié de "minorité de gens irresponsables", le premier ministre François Legault a annoncé ce matin que les citoyens qui ne respectent pas les consignes de la santé publique dans les lieux publics s'exposent à des amendes dès samedi.

Pour rappel, début juillet, le gouvernement caquiste avait indiqué qu'il revenait aux propriétaires de faire respecter les mesures de santé publique et que ceux-ci s'exposaient à des amendes de 400 $ à 6000 $.

François Legault a soutenu "qu'il était inacceptable " pour certains récalcitrants de mettre à risque la société québécoise.

Bien que la directive sera appliquée partout au Québec par les corps policiers, une vigilance supplémentaire sera appliquée aux zones considérées jaunes.

Le gouvernement travaille en ce moment sur l'augmentation des centres de dépistage et souhaite favoriser chez les citoyens des prises de rendez-vous pour se faire tester. "Cela ne fait pas partie des considération". "Pour les bars on regarde ça de très proche, notamment pour les karaokés".

Les premiers ministres du Québec et de l'Ontario ont l'intention d'augmenter la pression sur Ottawa afin que le fédéral hausse ses transferts en santé, à quelques semaines du Conseil de la fédération qui aura lieu à la fin du mois à Québec.

Geneviève, avec le DPCP, est en train de s'assurer qu'à partir de samedi ce soit plus simple, que ce soit complètement légal, qu'on puisse éviter des contestations et des personnes qui ne paieront pas, a clarifié le premier ministre Legault. Je veux que les sports recommencent surtout dans les zones vertes. Au Canada, 134 294 personnes ont été infectées, et 9 197 en sont mortes.

Dernières nouvelles