France: le retour des Gilets jaunes?

Le cortège stéphanois pour l'acte 15 des gilets jaunes ce samedi 23 février

Les "Gilets jaunes" de retour samedi dans les rues de France

"Au vu des risques de troubles à l'ordre public", le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a interdit "tout rassemblement de personnes se revendiquant du mouvement des gilets jaunes" dans plusieurs secteurs de la capitale (Champs-Elysées, Elysée, Assemblée nationale, Hôtel Matignon...) à compter de vendredi 18 heures et samedi.

" La Cour d'appel de Paris rappelle ainsi que la Justice peut protéger aussi contre les arrestations arbitraires et garantir l'exercice pacifique de la liberté de manifester... même pour les" gilets jaunes" dont ce droit est encore dénié, ce jour, par des arrêtés préfectoraux dans différentes métropoles de France", a-t-il poursuivi.

Jérôme Rodrigues, une des figures du mouvement, a appelé sur les réseaux sociaux "à une désobéissance civile complète". Aux revendications initiales, sont d'ailleurs venues se greffer la dénonciation d'une "dictature sanitaire" et celle de l'obligation du port du masque.

Des " opérations spéciales " sont annoncées par les Gilets jaunes. Les organisateurs d'un événement très relayé sur Facebook dénoncent par exemple déjà "la gestion calamiteuse de la crise du coronavirus, avec ses mensonges permanents".

Parmi les personnalités à avoir répondu à l'appel des collectifs, on retrouvera l'humoriste Jean-Marie Bigard, qui se rendra sur un rond-point près de Brest avant un spectacle qu'il donnera dans une commune de la région. "Je suis un ami de la police aussi bien que je suis un ami des Gilets jaunes". Le but: donner une nouvelle impulsion au mouvement. Trois manifestations sont interdites à Paris.

Plusieurs secteurs parisiens seront interdits au rassemblement de Gilet jaunes, prévu le 12 septembre, a annoncé la préfecture de police dans un communiqué. De source policière, 4.000 à 5.000 manifestants sont attendus à Paris, dont 1.000 personnes potentiellement violentes. Un outrage pas vraiment passé inaperçu, puisqu'il lui a valu une plainte de Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur.

Dernières nouvelles