La Montpelliéraine Françoise Combes médaille d’or du CNRS

L'astrophysicienne montpelliéraine Françoise Combes, médaille d'or 2020 du CNRS

Montpellier : l'astrophysicienne Françoise Combes médaille d'or du CNRS

"Françoise Combes récompensée pour ses recherches sur la formation et l'évolution des galaxies". Modeste, l'intéressée s'est contentée de rappeler que cette distinction " était déjà revenue en 1983 à Evry Schatzman avec qui j'ai démarré ma carrière ", voyant dans cette dernière récompense une façon de boucler la boucle.

Autant d'éléments qui ont décidé le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à lui remettre, ce 10 septembre, sa médaille d'or 2020, l'une des récompenses les plus prestigieuses du monde scientifique.

Francoise Combes est une sommité scientifique incontestée de la physique extragalactique au niveau mondial, comme en attestent ses nombreux prix internationaux.

"

"La formation et l'évolution des galaxies..."

..." Les travaux de l'astrophysicienne ont ainsi permis de décoder les différentes étapes des croissances des galaxies tout au long de l'histoire de l'Univers. Elle a notamment montré que les trous noirs super-massifs au centre des galaxies induisent un ralentissement de la formation d'étoiles au sein de celles-ci. Spécialiste des quasarsLa chercheuse a été pionnière d'une technique d'observation des quasars lointains pour y détecter de très faibles quantités de matière à de très grandes distances, comme elle l'a expliqué à nos confrères de l'AFP: Les quasars sont des galaxies dans lesquelles il y a un trou noir supermassif, qui est très très actif, et qui émet une lumière mille fois plus forte que toute la galaxie réunie.

La cité scolaire Françoise Combes à MontpellierC'est le nom de Françoise Combes qui a été retenu pour rebaptiser, en 2017, l'ancien internat d'excellence de Montpellier.

Lire aussi: Covid-19. Elle est en outre une actrice majeure de sa discipline: présidente de la Société française d'astronomie et d'astrophysique entre 2002 et 2004, Françoise Combes est éditrice de la revue européenne Astronomy & Astrophysics depuis 2003 et a présidé le Comité français des unions scientifiques internationales de 2009 à 2015.

Françoise Combes est devenue professeure au Collège de France en 2014 et poursuit aujourd'hui ses recherches au sein du Lerma. Elle a aussi été lauréate d'une subvention ERC Advanced Grant en 2010.

Dernières nouvelles