Le Danois Søren Kragh Andersen s'impose dans la 14e étape

Il étend les bras en franchissant la ligne d'arrivée

Soren Kragh Andersen a remporté sa première victoire d'étape au Tour

Normalement, on ne fait jamais ça! "Son bidon est rentré sous ma roue avant pendant que j'avais une main dans les airs, mon guidon a tourné et je suis tombé", a expliqué Houle à l'issue de cette 14e étape.

Samedi, à l'occasion de la 14e étape du Tour de France 2020 où étaient attendus les sprinteurs à commencer par Peter Sagan, c'est le Norvégien Soren Kragh Andersen qui a damé le pion à tout le peloton. "J'aurai certainement quelques courbatures!" Le maillot jaune Primoz Roglic conserve son maillot jaune. "Je me sens bien physiquement".

Houle passe du 58e au 46e rang au classement général, à 1 h 30 min 57 s du meneur.

Les Bora de Peter Sagan ont distancé la plupart des sprinteurs et surtout le porteur du maillot vert, l'Irlandais Sam Bennett, dans la principale difficulté du jour, le col de Béal, franchi en tête par le Suisse Stefan Küng qui s'était échappé peu après le départ. A 26 ans, c'est sa première victoire sur un grand Tour.

Le forcing s'est poursuivi sur une soixantaine de kilomètres, avec l'aide ensuite de la CCC de l'Italien Matteo Trentin.

Dans le final, l'équipe Sunweb a conduit les opérations.

Redoutable, l'équipe de Sagan atteignait son but à 78 km quand, après plusieurs kilomètres de poursuite, Sam Bennett et ses coéquipiers lâchaient l'affaire. Tiesj Benoot a été le premier à dégainer dans la côte de la Duchère avant d'être repris par Thomas de Gendt dans la côte de la Croix-Rousse.

"Sunweb avait déjà été à la fête grâce au jeune Suisse Marc Hirshi à Sarran jeudi". J'avais de bonnes jambes toute la journée et quand le moment est venu, j'avais mal mais je me suis dit que les autres souffraient aussi.

Ce dimanche, le peloton va retrouver la haute montagne entre Lyon et le Grand Colombier (174,5 km). Avant cela, c'est la Jumbo-Visma qui a accéléré le rythme pour préparer le terrain pour Wout Van Aert, alors que Marc Hirschi (Sunweb) et Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) se replaçaient. Deux cols de première catégorie, la Selle de Fromentel et le col de la Biche, sont escaladés avant l'ascension finale de 17,4 km à 7,1 %, classée hors catégorie. "Les leaders vont pouvoir s'exprimer demain!" Les trois cols sont dans le final de l'étape, alors on va s'accrocher le plus longtemps possible pour soutenir Miguel [Angel Lopez, leader d'Astana] et après, ce sera à lui de jouer.

Dernières nouvelles