Maverick Vinales en pole, Fabio Quartararo 3e — MotoGP Saint-Marin

Moto - MotoGP - Saint-Marin - GP de Saint-Marin : Maverick Viñales signe le meilleur temps des essais libres 1 devant Fabio Quartararo

Le Niçois Fabio Quartararo 3e sur la grille de départ du Grand Prix de Saint-Marin MotoGP

Pour la première fois depuis le début de la saison, un public restreint est admis sur le circuit de Misano. Le nonuple champion du monde n'a toutefois pas encore signé de contrat. "Je suis curieux de voir comment cela va être avec le nouveau revêtement et si les conditions auront beaucoup changé", a dit le pilote français avant les premiers essais libres, vendredi. Ce dernier a annoncé vendredi qu'il serait "à 99%" encore présent en MotoGP l'an prochain. Sa convalescence se révèle plus longue que prévu. En revanche, les KTM, pourtant à la fête depuis le début de saison, ont reculé dans la hiérarchie avec notamment les chutes dans le money-time de Pol Espargaro (11e) et Iker Lecuona (14e) et devront passer par la Q1. À 34 ans, l'Italien tient peut-être sa dernière chance d'accrocher un titre de champion du monde MotoGP à son palmarès après avoir terminé sur la deuxième marche du podium en 2017, 2018 et 2019, derrière Marquez.

Il quittera Ducati l'an prochain et l'absence du champion espagnol lui ouvre la route. Son manager chez Avintia a confirmé qu'il quitterait l'écurie satellite de Ducati pour rejoindre, soit Pramac, soit piloter une moto officielle. 'J'habite à dix kilomètres d'ici', a-t-il précisé.

"Le " Docteur " s'est aussi félicité de la présence d'une dizaine de milliers de spectateurs pour cette épreuve, estimant que c'était " un petit pas dans la bonne direction ". Il devait également disputer le Grand Prix de Catalogne, avant que le MotoGP ne refuse les wild-cards en raison de la pandémie de COVID-19.

Interrogé lors d'une conférence de presse sur des rumeurs de retraite après 20 ans passés au plus haut niveau, Rossi a répondu que ce n'était pas vra'.

Côté Suzuki, souvent rapides en course, elles n'arrivent pas à concrétiser avec comme meilleur résultat jusqu'à maintenant une deuxième place pour Mir en Autriche. En République tchèque avec Brad Binder sur la machine d'usine, et il y a deux semaines en Styrie avec Manuel Oliveira, dans le team satellite français Tech3 d'Hervé Poncharal.

Il pilotera très probablement pour l'écurie Yamaha-SRT pour laquelle court actuellement Fabio Quartararo qui doit de son côté prendre sa place au sein de l'écurie d'usine Yamaha.

Les MotoE (pour électrique) seront aussi de la partie, le Suisse Dominique Aegerter menant au championnat après deux épreuves.

Dernières nouvelles