Neymar accuse un joueur de Marseille, Alvaro Gonzalez

Ligue 1 -

PSG - OM : Alvaro se défend, la réponse cinglante de Neymar

Des dizaines de fautes, un jeu haché, une rencontre tendue et surtout une bagarre générale en fin de match: Kurzawa, Paredes et Neymar prendront un carton rouge côté parisien, Benedetto et Amavi également côté marseillais. Si le Brésilien a dégoupillé, au point de donner une claque à Alvaro Gonzalez et d'être exclu par Jérôme Brisard, c'est en raison d'insultes racistes dont il aurait été l'objet de la part du défenseur espagnol. "Pas de racisme! Pas ici!"

Encore très remonté envers l'Espagnol, l'ancien joueur du FC Barcelone a précisé ses accusations concernant l'Olympien dans un nouveau message publié sur le réseau social Twitter. Une tape qui ne semble d'ailleurs pas suffire à ses yeux. "Je ne sais pas, j'espère que non, j'espère que rien ne s'est passé", a expliqué le technicien au micro de Téléfoot La Chaîne. " Il n'existe aucune place pour le racisme". Carrière propre et avec de nombreux collègues et amis au quotidien. Maintenant, je veux qu'on cherche l'image du raciste qui m'a traité de "SINGE FILS DE PUTE" (fils de pute de singe). Je veux voir!, s'est ainsi insurgé Neymar. Parfois il faut apprendre à perdre et l'assumer sur le terrain.

Dernières nouvelles