Un jackpot à 157 millions d'euros pour un couple d'Alsaciens — EuroMillions

Un couple d’Alsaciens remporte le jackpot de 157 M€ à l’EuroMillions

Virgin Tonic : Un couple valide (enfin) son ticket Euromillions à 157 millions d'euros !

"157 millions, c'est forcément déstabilisant mais ça ouvre beaucoup d'opportunités!" Des numéros choisis aléatoirement, en gardant toujours un chiffre fétiche.

Ils ont de quoi voir venir. Mardi 1er septembre, un couple d'Alsaciens valide sa grille d'EuroMillions à Sélestat, une ville située dans le Bas-Rhin entre Strasbourg et Colmar. Ils sont des joueurs réguliers de Loto, mais seulement occasionnellement d'Euro Millions.

Alors qu'il ne reste plus que dix jours avant le Super Jackpot Euromillions de 130 millions d'euros qui sera tiré au sort le vendredi 25 septembre 2020, vous pourrez vous battre aujourd'hui avec un jackpot de 50 millions d'euros qui fait suite à trois tirages de suite non remporté.

Selon les estimations du quotidien, cette somme investie à 1,4% en assurances vie, s'ils ne touchent pas au capital, pourrait leur rapporter 2,2 millions d'euros par an, soit environ 180.000 euros par mois.

C'est l'épouse qui a découvert qu'ils étaient les gagnants des 157 millions avant d'aller se coucher. "Bouleversée et incrédule, elle a réveillé son compagnon en sursaut".

Et d'ajouter: "Pure coïncidence, nous avions regardé un film évoquant Cendrillon le jour même. J'avais l'impression d'être Cendrillon, avec l'espoir que tout cela était bien réel et que le carrosse ne se transformerait pas en citrouille à minuit", ajoute-t-elle.

Le couple suivra désormais des ateliers organisés par la FDJ pour les grands gagnants sur la gestion du patrimoine, indique Isabelle Cesari, responsable du service Relations gagnants.

Les vainqueurs ont fait savoir qu'ils souhaitaient en partie dépenser leur pactole via des dons à des associations, notamment en faveur des enfants défavorisés.

"Adeptes des voyages, ils espèrent pouvoir prochainement continuer à découvrir le monde".

En attendant, ces deux Alsaciens souhaitent se faire des plaisirs simples comme l'achat d'un nouvel appareil informatique pour monsieur ou d'une jolie montre pour madame. "Toutes les portes nous sont ouvertes, mais avec le virus, les frontières sont fermées", philosophe le couple qui envisage un tour du monde une fois la situation plus calme.

Dernières nouvelles