Le petit Adnane retrouvé mort après quatre jours de sa disparition — Tanger

Maroc : Un enfant de 11 ans violé, assassiné et enterré près de son domicile

Le Matin - Après le meurtre d'Adnane, la police déjoue une nouvelle tentative d'abus sur un enfant à Tanger

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a déféré, lundi, devant le procureur général du Roi près la Cour d'appel le suspect principal dans le crime du petit Adnane qui avait été violé, tué et enterré par son agresseur. Les trois colocataires ont été placés en garde à vue.

Les premiers éléments de l'enquête révèlent que le mis en cause a emmené la victime dans un appartement qu'il loue dans le même quartier, l'a agressée sexuellement avant de le tuer et de l'enterrer près de son domicile, précise la DGSN. Selon des sources sécuritaires citées par 2M.ma, ces derniers auraient reconnu leur ami sur les images de caméra-surveillance diffusées sur les réseaux sociaux sans en aviser les services de sécurité.

D'après un communiqué de la DGSN, relayé par la MAP, " les éléments de la sûreté publique de Bni Mekada à Tanger ont interpellé, samedi soir, un homme âgé de 36 ans pour son implication présumée dans une affaire de détournement et tentative d'attentat à la pudeur sur un mineur de 11 ans ".

Les recherches menées par la police judiciaire, appuyée par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) ont abouti à l'identification du suspect, avant qu'il ne soit interpellé et dirigé vers le lieu où il s'est débarrassé de la dépouille.

Dernières nouvelles