Tour de France : Kämna vainqueur en solitaire, Roglic reste en jaune

Lennard Kämna vainqueur en solitaire de la 16e étape du Tour de France

Lennard Kämna a conclu de manière victorieuse son échappée

A l'avant, Kämna, vainqueur d'étape sur le récent Critérium du Dauphiné, s'est montré le plus fort malgré la qualité de ses adversaires. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) conserve son maillot jaune et ses 40 secondes d'avance sur Tadej Pogacar (UAE Emirates) à la veille du grand-rendez vous au col de la Loze.

Le premier peloton, avec le Colombien Miguel Angel Lopez pour éclaireur, a rallié l'arrivée avec un retard approchant les 17 minutes par rapport au vainqueur. L'Equatorien Richard Carapaz, lauréat du dernier Giro, a pris la deuxième place, à près d'une minute et demie, devant le champion de Suisse Sébastien Reichenbach, troisième à plus de deux minutes. Finalement, un groupe de quinze coureurs se détachait à l'avant de la course avec Andrey Amador, Richard Carapaz (Ineos), Lennard Kämna, Daniel Oss (Bora-Hansgrohe), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ), Alberto Bettiol (EF Education First), Winner Anacona, Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Imanol Erviti, Carlos Verona (Movistar), Matteo Trentin (CCC), Chris Juul Jensen (Mitchelton-Scott), Nicholas Roche (Sunweb) et Quentin Pacher (B&B Hotels-Vital Concept). Parfaitement entouré par ses coéquipiers, le Slovène a passé sans peine cette étape.

Au Puy Mary, vendredi dernier, le jeune coureur allemand (24 ans) avait seulement frôlé la victoire.

Le gain de l'étape s'est joué entre les membres de l'échappée-fleuve de 23 coureurs formée en plusieurs temps dans la première moitié de course. Le reste du peloton était à environ 13 minutes de lui, lorsqu'il a franchi la ligne d'arrivée. Il a ensuite creusé l'écart sur le plateau du Vercors et a apporté à l'équipe Bora son premier succès depuis le départ de Nice, le premier aussi d'un coureur allemand depuis John Degenkolb lors du Tour 2018.

Dernières nouvelles