"Antibiotiques prescrits pour " guérir " l'autisme : "le parquet de Paris ouvre une enquête

Top News Le parquet de Paris ouvre une enquête après la saisine de l’Agence du médicament   Alphonse Dumont  septembre 17 2020 2 min read

Top News Le parquet de Paris ouvre une enquête après la saisine de l’Agence du médicament Alphonse Dumont septembre 17 2020 2 min read

Saisi cet été par Agence des médicaments (ANSM) du cas de médecins prescrivant à des enfants autistes des antibiotiques ou des substances censées éliminer les métaux lourds, le parquet de Paris a ouvert une enquête, a appris l'AFP.

Mardi 15 septembre lAgence du médicament (ANSM) avait annoncé avoir saisi le procureur de la République pour lui annoncer cette pratique médicale douteuse. Il s'agit, en particulier, de prescriptions de médicaments anti-infectieux (antibiotiques, antifongiques, antiparasitaires et antiviraux) sur des périodes longues (plusieurs mois) mais également de médicaments destinés au traitement des intoxications aux métaux lourds (chélateurs). L'ANSM "déconseille formellement ces utilisations pour lesquelles ces médicaments n'ont fait aucune preuve de leur efficacité et qui exposent ces enfants à des risques, en particulier lors d'une utilisation prolongée", a-t-elle souligné mardi dans un communiqué. Il a affirmé, avec des vidéos à l'appui, que les antibiotiques pouvaient améliorer la condition de la majorité des enfants concernés, provoquant un éloignement immédiat de l'Académie nationale de médecine, qui a accueilli sa conférence.

Informée via sa procédure d'alerte, l'agence a notamment collecté des ordres qui énonçaient ces prescriptions. Ces professionnels de santé seraient dans la mouvance de l'association Chronimed, fondée par le controversé professeur Luc Montagnier, et ils auraient traité quelque 5.000 enfants depuis 2012. "On voudrait vraiment que ça aille en justice et que ces médecins soient radiés", confie-t-elle. "Les parents, dans une impasse thérapeutique, se font avoir et jettent leur argent dans des 'protocoles' pas prouvés scientifiquement", déplore Olivia Cattan, qui va prochainement publier Le Livre noir de l'autisme (Ed. du Cherche midi, 24 septembre). Une cinquantaine de médecins aurait prescrit ces traitements à des enfants autistes.

Cette année-là, Luc Montagnier, prix Nobel de médecine pour avoir participé à la découverte du virus du sida, défend l'idée d'un "Sentier infectieux" pour expliquer l'autisme.

"Le message qu'on veut porter, c'est un message d'alerte aux parents", explique au micro d'Europe 1 Philippe Vella, directeur du médicament en neurologie à l'ANSM. "Outre les effets digestifs, ils peuvent être caractérisés par des troubles cardiovasculaires et cutanés, ainsi que par d'autres troubles spécifiques à chaque antibiotique utilisé", rappelle l'ANSM.

Dernières nouvelles