Cour suprême américaine : vers une nomination en pleine campagne présidentielle ?

Décès de Ruth Bader Ginsburg : l'Amérique rend hommage à sa championne des droits des femmes

USA États-unis : décès de Ruth Bader Ginsburg, doyenne de la Cour suprême

Quelques heures après le décès de la plus connue du quatuor progressiste de la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg, le chef républicain du Sénat Mitch McConnell a annoncé qu'il était prêt à auditionner le candidat qui serait proposé par le président américain à ce poste.

"Une nouvelle fois, nous tiendrons notre promesse". Cela cimenterait la majorité conservatrice de la haute juridiction, qui a le dernier mot sur les sujets qui divisent le plus la société américaine: avortement, droit des minorités, port d'armes, peine de mort. Mais désormais, ajoute-t-il, " il y a une crainte réelle d'un retour en arrière sur tous ces acquis ".

Selon la Constitution, une fois son choix arrêté, il reviendra au Sénat de l'avaliser.

"Donald Trump avait déclaré, en août, qu'il n'hésiterait pas à nommer un juge à la Cour suprême même très près de l'élection". " Nous avons promis de travailler avec le président Trump et de soutenir son programme, notamment ses choix remarquables pour les postes de juges fédéraux ", avait-il laissé lire dans un communiqué qu'il a publié. Il pourra s'appuyer sur la majorité républicaine au Sénat.

Aujourd'hui, les cinq juges conservateurs - sur neuf - ne font pas bloc, et il est fréquent que l'un d'entre eux vote avec ses confrères progressistes.

Ruth Bader Ginsburg, l'une des 9 juges de la Cour suprême, nommée à vie, est morte. Grâce à son positionnement en phase avec les aspirations des plus jeunes, elle les avait conquis, au point de gagner le surnom de " Notorious RBG " en référence au rappeur Notorious BIG.

"Malgré son positionnement à gauche, républicains et démocrates lui ont immédiatement rendu hommage". "C'était " une championne du Droit " pour le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, une juriste " brillante", " admirée " et " influente " selon le ministre de la Justice, Bill Barr.

Elle "était une pionnière, passionnée par ses causes, elle a servi avec honneur et distinction la Cour suprême ", a renchéri le sénateur républicain Lindsey Graham, un proche du président. Mais Donald Trump pourrait en faire fi.

Dernières nouvelles