Maître Gims raconte avoir été membre d’une "secte islamiste" par le passé

Maître Gims raconte avoir été membre d’une «secte islamiste» par le passé

Showbiz : Maître Gims confie avoir fait partie d'une 'secte'

L'occasion pour TV Mag, qui a été à sa rencontre, d'en apprendre un peu plus sur son rôle de père.

Ce jeudi, Netflix a sorti un documentaire sur le rappeur Gims, qui fait partie des plus populaires en France et en Belgique.

À travers le documentaire réalisé par Florent Bodin et diffusé ce 17 septembre sur Netflix, Gims a évoqué la naissance de "l'hommes aux lunettes", un surnom qui lui colle toujours à la peau. Pendant le confinement, il a d'ailleurs eu la grande joie de voir sa famille s'agrandir avec l'arrivée d'une petite fille qui s'appelle Haby. Le 19 mars dernier, il devenait ainsi papa pour la sixième fois.

Evidemment le documentaire revient sur ce groupe mythique du rap français, avec lequel Gims s'est fait connaître au départ avec des freestyles dans les rues de Paris. Il est également filmé avec sa famille et ses enfants.

"Je suis à l'écoute, assez tolérant, je laisse mes enfants s'épanouir".

"Je n'ai pas envie que mes enfants aient cette vision de moi". J'essaie de placer les bonnes phrases au bon moment, de leur enseigner la vie, mais en rigolant, car c'est plus efficace. "C'est le premier bébé dont je profite autant", a-t-il déclaré. Comme je ne suis pas souvent là, j'ai du mal à être dur avec eux " a admis celui qui a vu Booba relancer son clash avec une vidéo compromettante. En effet, l'artiste s'est converti à l'Islam au début des années 2000 et a, en 2005, rejoint la secte islamiste nommée les frères du Tabligh. En tout cas, le documentaire est à voir absolument pour connaître plus le rappeur et se remémorer son incroyable ascension. "Je suis un mec cool, je ne me la raconte pas, je suis un blagueur, un bon vivant", a-t-il assuré.

Dernières nouvelles