Voici enfin pourquoi Canal — Téléfoot

Canal+ attaque Mediapro en justice: “hors de question” de payer plus qu’Orange Free SFR et Bouygues pour Téléfoot

Canal+ attaque Mediapro en justice : “hors de question” de payer plus qu’Orange, Free, SFR et Bouygues pour Téléfoot

Elles viennent de connaître un sacré coup d'arrêt aujourd'hui. Pour rappel, Mediapro, via sa chaîne Téléfoot, diffuse 80% des matchs de Ligue 1 depuis le début de cette saison, les 20% restants étant retransmis par Canal. Selon Maxime Saada, président de Canal interrogé par le quotidien sportif, "Canal+ assigne Mediapro devant le tribunal de commerce de Paris".

"On nous demande un nombre d'abonnés garanti, sur lequel nous devrions faire un paiement, qui représente à peu près un tiers de notre parc total d'abonnés et qui est trois fois le volume total des abonnés au pack sport de Canal+".

Prenant acte des conditions qui lui sont imposées par le Groupe Mediapro pour la distribution de la chaîne Telefoot, le Groupe CANAL+ se voit contraint de saisir le juge judiciaire pour faire cesser l'inégalité de traitement dont il est l'objet et obtenir des conditions de reprise équitables et non discriminatoires. Et, quand on ne les a pas, de distribuer les chaînes qui les ont. Même lorsqu'on avait des relations plus compliquées avec beIN Sports, on l'a distribuée. On connaît bien les conditions dans lesquelles on peut signer des contrats de distribution pour les contenus.

"Notre seul objectif est de faire la lumière sur les conditions des contrats et s'assurer que ce qui nous est proposé est discriminatoire, parce qu'on en est certain", a-t-il insisté. En cause, un conflit sur les conditions de diffusion demandées par Médiapro dans l'accord potentiel fait avec l'autre diffuseur. Je crains qu'ils essayent de nous faire payer les montants qu'ils n'auraient peut-être pas obtenus des autres. "Cela, c'est hors de question pour Canal+", scande le PDG ce midi. Remontée contre le groupe espagnol, la chaîne cryptée a décidé de l'attaquer en justice. Reste à savoir qui obtiendra cause. Les deux chaînes ont rendez-vous le 24 septembre pour une première audience.

Dernières nouvelles