Ces avions ne vont nulle part mais pourtant ils sont pleins

Coronavirus des compagnies aériennes proposent des vols vers nulle part aux vacanciers en manque de voyage

Des avions ne vont nulle part mais pourtant ils sont pleins | Slate.fr

L'expérience, dit-il, était exaltante.

Au départ: aéroport international du Brunei, à l'arrivée: aéroport international du Brunei. Parfois leur nom varie: "vol panoramiques", "vol pour nulle part" ou plus subtile, le "dine and fly" pour "diner et voler tout en admirant la beauté des côtes".

La pandémie a modifié les habitudes de plusieurs personnes surtout ceux qui passaient leur temps entre plusieurs vols. Ne pouvant plus voyager, plusieurs personnes ont décidé d'acheter des tickets pour un avion qui atterrit au même endroit qu'il décolle.

Des vols " vers nulle part " qui sont assez choquants d'un point de vue environnemental mais Qantas ne semble pas s'en soucier: " Les gens sont en manque de voyage.

La compagnie aérienne australienne Qantas a créé des "vols vers nulle part " à 2000 euros le billet, pour les amoureux du voyage en avion qui n'ont que faire de la destination. Au Brunei, peu touché par la pandémie de Covid-19, les passagers de ces étranges vols ne sont pas tenus de porter le masque, seuls les personnels à bord le sont. Plus tôt dans le mois, la compagnie aérienne taïwanaise EVA Air a occupé les 309 sièges de son avion A330 Dream sur le thème de Hello Kitty pour la fête des pères à Taïwan, et la compagnie japonaise All Nippon Airways a organisé un vol de 90 minutes sur le thème de la station hawaïenne avec 300 personnes. à bord.

"C'est probablement le vol le plus vendu de l'histoire de Qantas ", a déclaré fièrement Alan Joyce, le PDG de la compagnie. Il emmènera les voyageurs à travers l'Australie, survolant le Territoire du Nord, le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud. Si les opérations de ce type ne cessent de se multiplier, l'impact écologique de ces voyages ne doit pas être occulté.

Dernières nouvelles