L'adversaire russe Alexeï Navalny rappelle sa convalescence

L'adversaire russe Alexeï Navalny rappelle sa convalescence

L’équipe Alexei Navalny dit que l’agent neurotoxique Novichok a été trouvé sur une bouteille d’eau dans une chambre d’hôtel.

"Je vais vous dire comment mon rétablissement se passe".

Le militant de 44 ans avait fait un malaise le 20 août à bord d'un avion devant le ramener à Moscou depuis la ville sibérienne de Tomsk, où il était venu soutenir des candidats à une élection municipale et tourner une enquête sur la corruption des élites locales.

Un laboratoire militaire allemand a déterminé que Navalny avait été empoisonné avec Novichok, la même classe d'agent de l'ère soviétique qui, selon la Grande-Bretagne, avait été utilisée sur l'ancien espion russe Sergei Skripal et sa fille à Salisbury, en Angleterre, en 2018. Des études ont été menées par des laboratoires allemands, français et suédois, confirmant l'empoisonnement au Novitchok, ce que refuse toutefois d'admettre la Russie.

"Mes problèmes actuels - le fait qu'un téléphone soit aussi inutile qu'une pierre dans mes mains ou que cela devienne un spectacle quand je me sers de l'eau - sont des broutilles", a-t-il écrit.

Car il y a encore "peu de temps", Alexeï Navalny raconte qu'il ne reconnaissait personne et ne pouvait pas répondre au médecin qui venait l'aider à s'exprimer chaque matin.

"Je suis maintenant un gars qui a les jambes qui tremblent quand il prend l'escalier", mais qui se dit en revanche "Voici un escalier! Nous l'utilisons pour monter, mais vous feriez mieux de trouver un ascenseur". Ils ont fait d'un 'être humain techniquement en vie' quelqu'un qui a des chances de devenir... un homme qui peut rapidement faire défiler (les photos sur) Instagram et savoir sans avoir à y réfléchir où il peut mettre 'j'aime'.

Mardi, Alexeï Navalny avait déjà fait preuve d'humour dans son premier poste depuis son inconfort: a annoncé qu'il avait pu respirer seul, sans aide, pendant une journée entière. "J'ai vraiment aimé, c'est un processus incroyable que beaucoup de gens sous-estiment. Je recommande", commenté ironiquement, publiant une photo le montrant assis sur son lit d'hôpital avec sa femme et ses enfants.

La Russie a nié toute implication dans cette affaire. Car il s'avère que des objets ont été liquidés, sortis de Russie et qu'on ne peut pas prendre connaissance des analyses effectuées " en Allemagne, a indiqué le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, selon les agences russes.

Sur Instagram, son équipe a affirmé jeudi que des traces d'un agent neuro-toxique de type Novitchok avaient été retrouvées sur une "bouteille d'eau en plastique ordinaire " ramassée dans la chambre d'hôtel d'Alexeï Navalny à Tomsk.

Dernières nouvelles