Strasbourg : une étudiante affirme avoir été agressée parce qu'elle portait une jupe

Elisabeth 22 ans aurait été agressée pour avoir porté une jupe

Elisabeth 22 ans aurait été agressée pour avoir porté une jupe

Elle a livré son témoignage à France Bleu et raconte ce qui lui est arrivé ce vendredi près de la médiathèque Malraux à Strasbourg (Bas-Rhin), " entre 13 heures et 15 heures ".

Une étudiante en LEA (Langues étrangères appliquées) de 22 ans a été insultée et frappée au visage par trois délinquants le 18 septembre parce qu'elle portait une jupe, selon France Bleu. "Et après, les trois s'enfuient", raconte la jeune femme. "À Strasbourg, la jeune femme de 22 ans a croisé la route de trois individus d'une vingtaine d'années". "Je me permets de répondre 'pardon'". "Et là, un m'attrape par le bras, le deuxième par l'autre bras et le troisième me donne un coup au visage", a-t-elle témoigné auprès à la radio locale, également choquée par l'attentisme des témoins à ce moment-là". Cette dernière s'en sort avec un œil au beurre noir, mais pas de fracture.

Une quinzaine de témoins environ assistent à la scène, mais personne ne réagit ni pendant l'agression, ni après. De plus, personne n'a appelé les secours.

"Je relativise énormément, ça aurait pu être bien pire, assure néanmoins Elisabeth".

"C'est ce qui me révolte le plus dans l'histoire", s'exclame-t-elle. La vie est tellement courte que je refuse de passer ma vie à me cacher et à avoir peur. "Il ne faut pas se laisser abattre et avoir maintenant peur de sortir, avoir peur de mettre une jupe". La police a confirmé ce mardi avoir reçu un dépôt de plainte " au commissariat central de Strasbourg en date du 20 septembre dans l'après-midi ". Dès le lendemain, le compte Instagram Dis bonjours sale pute, qui dénonce le harcèlement de rue subi par les femmes, relaie l'agression d'Elisabeth. C'est toujours des remarques dans le dos. C'est toujours très lâche en fait. "C'est ce que j'ai remarqué cet été, c'est l'été des lâches".

Dernières nouvelles