Coronavirus : Nicolas Bedos lance un appel contre le port du masque

Coronavirus: Nicolas Bedos lance un appel contre le port du masque

Nicolas Bedos, lassé des mesures anti Covid-19, lance un appel à la rébellion

Avant de continuer: "On arrête de s'arrêter". "Tombez malade, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons", exhorte Nicolas Bedos dans sa tirade. Alors que la France est touchée par une pandémie de coronavirus et que de nouvelles mesures sont prises chaque jour, Nicolas Bedos appelle dans un texte provocateur à ne pas respecter le port du masque. On vit. On aime. "Ce n'est pas la couleur de nos cœurs".

Le comédien conclut: "En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce texte sera couvert d'affronts mais peu m'importe: mes aînés vous le diront: vivons à fond, embrassons nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons. Moi aussi je souhaite "vivre à fond"". "Vivre quitte à en mourir, c'est une phrase à l'emporte-pièce qu'on peut lancer sur un blog, sur un compte Instagram. On ne peut pas imposer aux gens de prendre soin d'eux malgré eux, mais on peut imposer aux gens de prendre soin des autres malgré eux", a répondu Olivier Véran, en désaccord avec la tribune de l'humoriste.

Si des internautes saluent cette position "rebelle" de Nicolas Bedos, d'autres fustigent ses propos, qu'ils jugent irresponsables, comme cette femme diabétique dont la réaction a été très relayée: "En tant que dialysée, je n'ai pas le luxe de la liberté, seulement celui du courage de vivre aux dépens d'une machine et d'un système de santé que vous voulez tuer par votre besoin de liberté chérie", dénonce-t-elle. "Je pense que dans cette période on doit être extrêmement attentif, surtout quand on a beaucoup d'écoute autour de soi, à notre façon de nous exprimer et aux messages que nous véhiculons". Des incitations qui vont bien évidemment à l'encontre des mesures prodiguées par le gouvernement, et pour lesquelles Nicolas Bedos s'attend à un retour de bâton. Seul l'avenir dira si ce texte était un coup de buzz mal placé d'un ego surdimensionné ou un texte fort d'un artiste qui marquera un moment dans la crise sanitaire. Ce jeudi 24 septembre, le fils du regretté Guy Bedos s'est de nouveau exprimé sur Instagram, cette fois, en lançant un appel contre le port du masque. TOUT. Les masques. Les confinements.

Dernières nouvelles