Enquête mort de Mbaye Wade : Arrestation de deux suspects..

François Yserentant: Je trouve scandaleux dégoutant et irrespectueux que le Sénégal ait refusé l’enterrement à Mbaye Wade

François Yserentant: Je trouve scandaleux dégoutant et irrespectueux que le Sénégal ait refusé l’enterrement à Mbaye Wade

Le deuxième homme est de corpulence qualifiée d'athlétique, avec le crâne rasé et une barbe. Il était vêtu d'un pantalon clair, d'une veste foncée et d'une casquette claire.

Les images des caméras de surveillance installées dans la rue Ambiorix ont permis d'identifier deux personnes plus que suspectes.

Compagnon du célèbre avocat Pascal Rodeyns, le Sénégalais Mbaye Wade a été tué à Liège, en Belgique. Son corps sans vie a été retrouvé vendredi dernier dans une pièce de l'appartement qu'il partage avec son conjoint Me Pascal Rodeyns. Pour Mbaye Wade, il n'y avait malheureusement plus rien à faire. Aucune plaie de défense n'a été relevée?: la victime, âgée d'une quarantaine d'années, ne s'attendait donc pas à être agressée. Une fois chose faite, il aurait alors décidé de se rendre à Liège avec un ami...

L'autopsie a montré que la victime a succombé au premier coup de couteau reçu dans le cœur. L'orientation sexuelle du défunt pourrait pousser "Moukhadimatoul Khidma", l'organe qui s'occupe des cimetières et des mosquées de Touba, à refuser son enterrement dans la ville sainte.

"Au stade actuel de l'enquête, on ne parle pas de crime homophobe... l'auteur étant lui-même, à tout le moins, homosexuel mais l'enquête se poursuit" a conclu le procureur. Mbaye Wade avait confié à son compagnon Me Pascal Rodeyns sa volonté de reposer auprès des siens, au Sénégal. Car si l'Islam proscrivait d'une certaine manière l'homosexualité, il était vrai qu'en Afrique musulmane et au Sénégal notamment; la question soulevait à cause de données culturelles selon des experts, une opposition plus virulente que dans les pays occidentaux. Selon nos informations, ses parents sont déjà prêts à l'accueillir et à l'enterrer aux cimetières de Bakhiya.

Dernières nouvelles