Mega boum entendu à Paris et en banlieue — Explosion Paris

Un avion de chasse français Rafale en novembre 2017

Un avion de chasse français Rafale en novembre 2017

Une fort bruit d'explosion a retenti à Paris et dans sa banlieue, rapporté par plusieurs témoins. Ce bruit va d'ailleurs persister durant tout le trajet de l'avion tant qu'il dépasse la vitesse du son, et pas seulement au moment où il franchit le fameux mur.

La détonation entendue mercredi à la mi-journée à Paris et dans la région Ile-de-France est due au survol d'un avion de chasse ayant franchi le mur du son, a-t-on appris de sources policières concordantes, une information confirmée ensuite par la préfecture de police de Paris.

Du centre de Paris au bout des Yvelines en passant par les Hauts-de-Seine, presque tout le monde a senti ses vitres trembler l'espace d'une seconde en Ile-de-France, peu avant midi, faisant s'enflammer Twitter en interrogations sur l'origine de ce bruit fulgurant proche d'une détonation: tremblement de terre? accident industriel? De nombreuses réactions ont circulé sur les réseaux sociaux. " Le contact radio a été rétabli avec l'avion civil et la situation est redevenue normale ", a assuré le CDAOA. Il s'agissait en fait d'un avion de chasse qui venait de passer le mur du son. L'appareil vole au moins à 340m/s, équivalent à 1.224 km/h. On dit alors qu'il atteint Mach 1 (les Mach indiquent la vitesse d'un corps par rapport à la vitesse du son: Mach 1 = une fois cette vitesse; Mach 2 = deux fois).

L'avion de chasse a alors été "autorisé à passer le mur du son pour rejoindre l'appareil en difficulté " le plus rapidement possible, a-t-il ajouté. Le "bang " entendu n'est pas lié directement au franchissement, mais à la vitesse supersonique en elle-même.

Dernières nouvelles