Près d'une soixantaine de sarcophages intacts dévoilés en Egypte

Présentation le 3 octobre 2020 de la découverte de 59 sarcophages intacts dans la nécropole de Saqqara

Présentation le 3 octobre 2020 de la découverte de 59 sarcophages intacts dans la nécropole de Saqqara

Près d'une soixantaine de sarcophages en parfait état de conservation ont été remontés de la nécropole de Saqqara, au sud du Caire.

"Il y a près de trois semaines nous avons trouvé 13 sarcophages scellés et intacts et, la semaine suivante, nous en avons annoncé quatorze supplémentaires " a-t-il déclaré.

"Je vois cela comme le début d'une grande découverte", a déclaré el-Anany, ajoutant qu'il y avait un nombre inconnu de cercueils à fouiller.

"Ce n'est pas la fin de la découverte, je pense que c'est le début d'une grande découverte", a-t-il dit, soulignant que les sarcophages en bois datent probablement de la 26e dynastie égyptienne. antique, vers les 6ème et 7ème siècles avant JC. C. En ouvrant l'un des sarcophages décorés devant les médias samedi, l'équipe a révélé des restes momifiés enveloppés dans un tissu funéraire qui portait des inscriptions hiéroglyphiques de couleurs vives. Notons que ces sarcophages seront envoyés par les autorités au Grand Egyptien Museum (GEM), dont l'ouverture est prévue pour l'année prochaine. Ce samedi 3 octobre, ce sont 59 sarcophages parfaitement conservés qui ont été dévoilés par les archéologues sur ce même site, situé à 25 km au sud des pyramides du plateau de Gizeh et classé au patrimoine mondiale de l'UNESCO.

Des dizaines de statues ont également été récupérées aux alentours, en particulier une figurine en bronze du dieu de la fleur de lotus Néfertoum. "Je considère que c'est le début d'une grande découverte ", a continué Khaled el-Enani.

Les sarcophages présentés le 3 octobre 2020 à Saqqara datent d'il y a plus de 2.500 ans
Les sarcophages présentés le 3 octobre 2020 à Saqqara datent d'il y a plus de 2.500

D'après les premières observations, les sarcophages renferment les dépouilles de prêtres, de responsables politiques de haut rang et de personnalités.

Ils seront placés dans une salle devant laquelle abriteront 33 sarcophages scellés de prêtres de la XXIIe dynastie.

Le secrétaire général du Conseil général des antiquités, Mustafa Waziri, a exprimé sa joie concernant cette fabuleuse découverte des archéologues suite à une excavation de nombreux puits funéraires.

L'Egypte espère que toutes ces découvertes et son nouveau musée vont redynamiser un tourisme mis à mal par l'instabilité politique et les attentats commis après la révolution de 2011 ayant chassé Hosni Moubarak du pouvoir, et par la pandémie. C'est la première découverte depuis que la pandémie liée au nouveau coronavirus a atteint l'Egypte, entraînant la fermeture des musées et sites archéologiques pendant trois mois.

Dernières nouvelles