" Benzema ? C'est clairement dommage " — EdF / Giroud

Olivier Giroud en conférence de presse

Olivier Giroud en conférence de presse

Neuf ans après sa toute première sélection, Olivier Giroud va honorer sa centième cape en équipe de France face à l'Ukraine et deviendra du coup le huitième joueur de l'histoire des Bleus à atteindre cette barre symbolique. Toutefois, de nombreux bruits de couloirs ont souvent laissé penser que les deux hommes ne s'appréciaient pas. Clairement, c'est dommage, admet l'attaquant de Chelsea sur RMC dans un entretien qui sera diffusé ce mardi soir.

Malgré un temps de jeu pour le moins réduit avec les Blues, Olivier Giroud reste en effet titulaire en équipe de France. Moi, je n'ai jamais eu de contentieux avec lui, l'histoire a voulu qu'on nous oppose. Un honneur dont Karim Benzema ne pourra vraisemblablement pas se targuer. Je trouve ça dommage tout ce qui s'est passé, c'est une sorte de gâchis, mais maintenant, il faut aller de l'avant. Les Anglais nous envient beaucoup de cette jeune génération qui monte en puissance. "Bien sûr à l'époque, quand on m'a reproché injustement l'absence de Karim, ça m'a touché".

Les sifflets des personnes qui ne voulaient peut-être pas me voir à la pointe de l'attaque française avant l'Euro 2016 avec L'Equipe qui avait titré "Le Mal Aimé". Ça m'avait touché et affecté mes proches. Je n'avais rien à avoir avec ça, on joue simplement au même poste. Par rapport à ça il va devoir respecter le protocole sanitaire des autorités italiennes, avec isolement pendant 5 jours et 2 tests à réaliser.

Dernières nouvelles