Covid-19 : Paris en " alerte maximale ", les bars devront fermer

Paris vue sur Notre-Dame

Paris et sa Petite couronne passent en zone d'alerte maximale de nouvelles restrictions seront annoncées lundi Sputnik. Oxana Bobrovitch

Mais dans les zones en alerte maximale comme Paris, ils devront respecter un protocole sanitaire strict. Comme attendu, le niveau d'alerte du département a été élevé alors que le Covid-19 continue toujours de circuler activement sur le territoire. Les derniers chiffres du coronavirus ont conduit les autorités de santé à accentuer les restrictions pour freiner les contaminations, comme l'a confirmé Matignon ce dimanche 4 octobre au soir.

Ce nouveau seuil d'alerte va avoir de nouvelles conséquences directes sur la vie des habitants des Hauts-de-Seine. Les modalités de ce protocole seront détaillées lundi par les ministres compétents.

Cependant, des premiers éléments ont commencé être divulgués, notamment concernant les restaurants. Les restaurants espèrent encore y échapper grâce à un protocole sanitaire renforcé.

Par ailleurs, la capacité d'accueil des universités va être réduit à 50%. L'abaissement de cette jauge maximale aura donc un impact direct sur la faculté de Saint-Denis.

L'ensemble des nouvelles restrictions entreront en vigueur à compter du mardi 6 octobre. Le taux d'occupation des lits en réanimation pour les patients atteints de Covid-19 s'élevait lui à 34,8 % en Ile de France, au-dessus du seuil d'alerte maximale de 30 %. La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a appelé ce lundi sur France 2 l'Etat à "être là pour compenser les pertes de recettes" des bars et cafés, en promettant que la région serait aussi "à leurs côtés". Le taux d'incidence chez les plus de 65 ans dépasse également le seuil critique des 100.

Nouveau tour de vis dans la capitale: face à la progression de l'épidémie du Covid-19, le gouvernement devrait annoncer dimanche la fermeture dès la semaine prochaine des bars à Paris.

Matignon a également annoncé ce dimanche que les salles de classe ou amphithéâtres des universités ne pourront être remplis qu'à 50% de leur capacité au maximum en zones d'alerte renforcée et maximale, précisant que cette mesure s'appliquait aussi à partir de mardi.

Les restaurants des zones en "alerte maximale" comme Paris et sa petite couronne vont pouvoir rester ouverts sans restriction d'horaires en appliquant un protocole sanitaire renforcé.

Dès jeudi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait déclaré que si l'aggravation devait se confirmer, "nous n'aurions pas d'autre choix que de placer Paris et la petite couronne en alerte maximale et ce dès lundi", avant d'en décliner les conséquences: "plus de fêtes de famille, plus de soirées et la fermeture totale des bars".

Le restaurateur devra mettre du gel hydroalcoolique à disposition sur toutes les tables et non plus seulement à l'intérieur de l'établissement, maintenir 1 mètre de distance "entre les chaises" des différents groupes de convives.

La maire de Paris Anne Hidalgo a estimé que la situation sanitaire était "très grave" dans la capitale.

Concernant les activités sportives, les gymnases, piscines et salles polyvalentes seront désormais fermées.

Dernières nouvelles