Le Nobel de physique à un trio d'experts des "trous noirs"

Le Nobel de physique attribué à un britannique et un duo germano-américain pour leurs travaux sur les trous noirs

Le Nobel de physique à un trio d'experts des «trous noirs»

Le prix Nobel de Physique a été décerné ce mardi 6 octobre à trois pionniers de la recherche sur les "trous noirs", des régions de l'Univers d'où rien ne peut s'échapper. Reinhard Genzel et Andrea Ghez ont découvert qu'un objet invisible et extrêmement lourd régit les orbites des étoiles au centre de notre galaxie.

Proche du défunt Stephen Hawking et brillant mathématicien, Roger Penrose a prouvé par ses calculs que la formation des trous noirs est une conséquence naturelle et attendue de la théorie de la relativité générale d'Einstein, lequel voyait là un défaut. Son article révolutionnaire est toujours considéré comme la contribution la plus importante à la théorie générale de la relativité depuis Einstein.

Les trous noirs supermassifs sont une énigme de l'astrophysique, notamment sur la façon dont ils deviennent aussi gros.

Roger Penrose, Reinhard Genzel et Andrea Ghez ont été recompensés mardi pour leurs travaux sur "le mystère le plus sombre de l'univers", selon le comité Nobel.

"Les découvertes des lauréats de cette année ont ouvert de nouveaux horizons pour l'étude des objets compacts et supermassifs", a déclaré David Haviland, président du comité Nobel.

Chacun à la tête d'une équipe d'astronomes, ils se sont focalisés depuis le début des années 1990 sur Sagittarius A*, une région située dans la direction de la constellation zodiacale du Sagittaire au centre de la Voie lactée.

Le trou noir, " on ne sait pas ce qu'il contient, on n'en a aucune idée, c'est pourquoi c'est aussi exotique, ça fait partie de l'intrigue, ça pousse les limites de notre compréhension", s'est elle enthousiasmée, jointe par téléphone par la Fondation Nobel.

Lundi, le prix de médecine a confirmé l'écrasante domination des Américains dans le palmarès des Nobel scientifiques en primant Harvey Alter et Charles Rice, aux côtés du Britannique Michael Houghton, pour leur rôle dans la découverte du virus responsable de l'hépatite C.

En raison de l'épidémie du Covid19, la cérémonie de remises des prix Nobel à Stockholm prévue le 10 décembre a été annulée, pour la première fois depuis 1944, et les lauréats recevront leur prix dans leur pays de résidence.

Dernières nouvelles