Rihanna s'excuse auprès de la communauté musulmane pour son défilé

Une bande-son qui ne passe pas : pourquoi la polémique enfle après le défilé de Rihanna

Rihanna accusée de blasphème, la toile appelle à son boycott

La chanteuse de "We found love" a eu droit à un déferlement de critiques, ces derniers jours, sur la Toile, après la diffusion, le 2 octobre dernier, du défilé de sa dernière collection de lingerie, Savage x Fenty, sur Amazon Prime.

Ce n'est pas les poses lascives, les drag-queens, les strings ou la lingerie érotique qui ont déclenché la polémique, mais l'utilisation des paroles du prophète Mahommet dans la bande sonore de son défilé Savage x Fenty.

Une séquence du show, partagée sur les réseaux sociaux, a suscité l'indignation, en particulier de musulmans.

Face à l'ampleur de la polémique, la productrice française du morceau, Coucou Chloe, a fait son mea culpa. Intitulée " Doom ", le titre reprend un hadith qui évoque les signes annonciateurs du jour du jugement, comme le pointe le Huffington Post.

Ce 5 octobre, c'est d'abord Coucou Chloé qui a présenté ses excuses sur Twitter. Dans un 1er tweet, elle déclarait tout d'abord: "Je tiens à m'excuser profondément pour l'offense causée par les échantillons vocaux utilisés dans ma chanson DOOM". Elle continue en expliquant qu'elle a trouvé les samples - les extraits qui composent le mix - en ligne et qu'à l'époque elle ne savait pas ce qu'ils voulaient dire. Cependant un extrait a interpellé certains internautes suite à une chanson utilisée dans une partie du spectacle: il s'agit d'un remix d'un hadith islamique ( une communication orale du prophète Mahomet).

La chanteuse, actrice et femme d'affaires Rihanna a été critiquée pour avoir utilisé un hadith musulman dans une campagne de promotion pour sa marque de mode Fenty, a rapporté lundi Newsweek. "Nous somme en train de retirer le morceau de toutes les plateformes de streaming", conclut la DJ. Nombreux sont les croyants francophones qui ont appelé au boycott des produits de Rihanna, exigeant d'elle des excuses formelles. Je voudrais surtout m'excuser pour cette faute involontaire et négligente. Nous comprenons que nous avons blessé beaucoup de nos frères et sœurs musulmans et je suis incroyablement découragée par cela! Je ne joue pas avec un quelconque manque de respect envers Dieu ou une quelconque religion et donc l'utilisation de la chanson dans notre projet était complètement irresponsable. A l'avenir, nous veillerons à ce que rien de tel ne se reproduise. "Merci pour votre pardon".

Dernières nouvelles