Au moins 17 cas de COVID-19 chez l'Armada — Éclosion monstre

Le palais des sports Léopold-Drolet à Sherbrooke

Une éclosion de COVID-19 confirmée au sein du Phoenix de Sherbrooke avec huit

L'Armada de Blainville-Boisbriand a été la première équipe de la LHJMQ à avoir un cas positif au coronavirus.

L'Armada a interrompu ses activités lundi, après qu'un joueur eut été déclaré positif.

L'Armada doit suspendre ses activités jusqu'au 28 octobre.

À noter que le Phoenix de Sherbrooke a lui aussi mis un terme à ses activités pour une période indéterminée.

Tous les joueurs et membres du personnel ont subi un test de dépistage, précise la LHJMQ.

" Or, nous sommes excessivement confiants de l'efficacité des mesures contenues dans notre plan de contingence qui est actuellement en marche". La ligue et ses formations continuent de suivre attentivement les directives de la Santé publique.

Ce total de cas n'a pas été confirmé par l'équipe pour le moment. Ses joueurs et membres du personnel s'isoleront pendant 14 jours. Les joueurs suivent ainsi leurs cours regroupés au Centre Vidéotron avant de regagner leur domicile, créant ainsi une bulle de la même façon que les groupes-classe des programmes sports-études. Dix-huit membres de l'organisation en sont atteints, a indiqué mercredi la ligue par communiqué.

En fin d'après-midi, la direction de la LHJMQ a annoncé de plusieurs changements au calendrier, liés à la situation sanitaire qui prévaut chez l'Armada, le Phœnix ainsi que chez les Remparts.

D'ailleurs, 17 d'entre eux seraient asymptomatiques. Pour leur part, les Remparts doivent renoncer à leurs matchs du weekend face aux Saguenéens de Chicoutimi et aux Cataractes de Shawinigan.

Dernières nouvelles