Point culminant des Nobel, place au prix de la paix

Le Programme alimentaire mondial prix Nobel de la paix

Le Programme alimentaire mondial prix Nobel de la paix

Le Nobel de la paix a couronné vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies qui nourrit des dizaines de millions de bouches du Yémen à la Corée du Nord en passant par l'Afrique, un éloge au multilatéralisme face aux égoïsmes nationaux.

Fondé en 1961 avec son siège à Rome et financé intégralement par des contributions volontaires, le programme onusien dit avoir distribué 15 milliards de rations et assisté 97 millions de personnes dans 88 pays l'an dernier.

Le chef du PAM a aussi souligné que la famine a fait 6,7 millions de morts dans le monde cette année, quand l'épidémie de coronavirus en a fait un million. Femmes et enfants sont bien souvent les catégories les plus vulnérables.

Cet esprit d'universalité des Droits de l'Homme est celui qui a conduit à la naissance en 1962 du Programme alimentaire mondial, à la demande du président américain Eisenhower.

Un chiffre vertigineux, mais qui ne représente qu'une fraction des besoins globaux. "C'est un puissant rappel au monde que la paix et #ZeroHunger vont de pair", se félicite le Pam sur Twitter, évoquant l'objectif d'éradication de la faim d'ici 2030 que la communauté internationale s'est fixé.

Le PAM se concentre sur l'aide d'urgence, ainsi que sur la reconstruction et l'aide au développement.

La guerre peut être à la fois la cause et la conséquence de la faim: les populations vivant dans des pays touchés par des conflits sont nettement plus susceptibles d'être sous-alimentées, selon l'organisation. "Le seul moyen d'en terminer avec la faim, c'est de mettre fin aux conflits". Tant les Nations unies que les ONG Organisation non gouvernementale tirent l'alarme sur les conséquences désastreuses du conflit qui oppose depuis 2015 le gouvernement, appuyé par une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, et les rebelles houthis, soutenus par l'Iran.

Des dizaines de milliers de personnes (parlementaires et ministres de tous les pays, anciens lauréats, certains professeurs d'université, etc.) peuvent proposer le "poulain " de leur choix à l'examen du comité Nobel. Deux tiers des 30 millions d'habitants ne savent pas de quoi sera fait leur prochain repas, selon le PAMProgramme alimentaire mondial. Avec sa "grève de l'école pour le climat", l'adolescente de 17 ans a sensibilisé l'opinion publique sur les dangers du réchauffement et mobilisé autour de sa cause des millions de jeunes à travers la planète.

"Nous pourrions être confrontés à de multiples famines de proportions bibliques en quelques mois", prévenait David Beasley dès avril.

" Face à la pandémie, le Programme alimentaire mondial a fait preuve d'une capacité impressionnante à intensifier ses efforts ", a déclaré le comité.

Pourquoi le comité Nobel a- t-il choisi le PAM?

Le Prix Nobel de la paix 2019, rappelle-t-on, a été attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali "pour ses efforts en faveur de la paix et de la coopération internationale, et en particulier pour son initiative décisive visant à résoudre le conflit frontalier avec l'Érythrée".

Le virus va chambouler les conditions dans lesquelles le PAM empochera son Nobel.

Le prix - une médaille d'or, un diplôme et une somme de 10 millions de couronnes suédoises (près de 950 000 euros) - doit être physiquement remis le 10 décembre à Oslo si les conditions sanitaires le permettent ou, dans le cas contraire, à distance via des moyens numériques.

Dernières nouvelles