Ce qu'il faut savoir sur le vaccin contre la grippe saisonnière

Le vaccin contre la grippe sera mis en vente mardi 13 octobre en pharmacie

Le vaccin contre la grippe sera mis en vente mardi 13 octobre en pharmacie

Fin août en effet, sept sociétés savantes de pédiatrie demandaient, dans une lettre ouverte aux parents, de faire protéger les enfants contre la grippe et la gastro-entérite, ceci afin de ne "pas alourdir la charge de soins et le fardeau des structures sanitaires".

Avec la surcharge des hôpitaux liée à la crise de la COVID, la vaccination contre la grippe s'annonce être d'une importance capitale.

Un vaccin qui ne protège pas du Covid-19.

La campagne 2020-2021 démarre ce 13 octobre auprès des plus fragiles, dans le contexte de l'épidémie de Covid-19: 1,3 million d'habitants d'Occitanie ont été invités par courrier.

En prévision de cette demande accrue, il vise malgré tout "30% de doses de vaccins supplémentaires disponibles, par rapport aux 12 millions de doses consommées lors de la précédente campagne 2019-2020, via un approvisionnement continu auprès des laboratoires pharmaceutiques", rappelle le communiqué.

Sont également concernés les femmes enceintes et l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave et des personnes immuno-déprimées. Dans le Gers, 43 263 invitations à se faire vacciner gratuitement ont été adressées, entre le 9 septembre et le 13 octobre, au public ciblé.

En 2019, ces antiviraux ont déjà permis d'éviter 26 % des hospitalisations, 40 % des admissions en USI et 37 % des décès imputables à la grippe, selon le ministère de la Santé. "Si le vaccin est efficace et qu'il est sûr, oui, l'année prochaine, en mi-année, les Français pourront se faire vacciner", a-t-il assuré.

La moindre sévérité de l'épisode grippale qui se termine dans l'hémisphère sud peut inciter à le croire. Mais "la grippe est un virus fantasque ", prévient le Pr Schmit.

J'ai eu le covid, est-ce que je peux me faire vacciner?

. Le vaccin contre le coronavirus, on ne l'aura pas tout de suite, en tout cas pas cet hiver, remarque le professeur Jacques Reynes, responsable du service des maladies infectieuses au CHU de Montpellier. Alors, ceux qui en ont souffert se posent la question, d'autant plus s'ils en gardent des séquelles.

Dans ce dernier cas, la maladie est révélée vers le cinquième jour après le contact avec une personne infectée, mais cette période peut varier de deux jours après avoir contracté le virus à 14 jours.

Il existe d'autres signes de COVID-19 que les personnes atteintes de la grippe n'ont pas, tels que la perte de goût ou d'odeur, les éruptions cutanées ou les changements de couleur des doigts ou des orteils.

Aujourd'hui, il faut se vacciner quand on est fragile. Un pourcentage que certains voudraient voir grimper, même de façon autoritaire. " La grippe se caractérise par des symptômes d'apparition très brutale et une incubation beaucoup plus courte, de l'ordre de 48h".

Ce sont des symptômes bénins qui commencent progressivement, alors que c'est généralement la fièvre et la toux que la personne infectée par le nouveau coronavirus ressent pour la première fois. "Et contrairement au covid, la grippe n'affecte ni l'odorat ni le goût ".

Si Chantal est aussi d'avis que les vaccins ne doivent être réservés qu'aux personnes à risques, elle admet que cette vaccination, en pleine pandémie, pourrait avoir du bon. Mais on est très loin de l'objectif de 75 %, ou même des taux de couverture vaccinale atteints il y a encore dix ans, lorsqu'environ 60 % de la population ciblée se faisait vacciner.

Pourtant, la grippe continue à faire des morts. Mais le bilan global, sans doute pour cause de covid, est toujours en cours de finalisation.

Dernières nouvelles