Facebook interdit les publicités anti-vaccination

Le géant des réseaux sociaux va supprimer les publicités incitant à ne pas se faire vacciner

Le géant des réseaux sociaux va supprimer les publicités incitant à ne pas se faire vacciner

D'une manière générale, les vidéos propageant des informations contraires au consensus des autorités sanitaires ou de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), seront retirées. Aussi, les messages publicitaires contre ou en faveur de la législation ou des décisions gouvernementales au sujet des vaccins, notamment du vaccin contre le COVID-19, seront toujours autorisées, selon ce message.

Le réseau social a fait face à des pressions pour sévir contre les théories du complot anti-vaccins et la désinformation qui a imprégné sa plate-forme.

Facebook n'autorisera plus les publicités sur sa plateforme qui découragent explicitement les gens de se faire vacciner dans le cadre d'un effort plus large de promotion de la santé publique.

Alors que la recherche pour trouver un vaccin contre le coronavirus est en pleine course contre la montre, et que la campagne de vaccination contre la grippe débute, le géant du web a décidé de s'en prendre aux anti-vaccins.

Les vaccins contre le Covid-19 sont attendus comme une clé majeure pour sortir de la pandémie. Plusieurs laboratoires mènent actuellement des essais cliniques. Les États-Unis ont pré-commandé des millions de doses auprès de Pfizer et Moderna, mais aussi auprès des sociétés AstraZeneca, Johnson & Johnson, Novavax et Sanofi, afin de s'assurer des livraisons rapides de la part du candidat qui se révélera gagnant. Le nombre de demandes d'exemptions vaccinales a augmenté en 2018-2019 pour la quatrième année scolaire consécutive aux Etats-Unis.

Une très grande étude portant sur plus de 650'000 enfants danois suivis sur plus d'une décennie est pourtant parvenue à la même conclusion que plusieurs études précédentes: le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) n'augmente pas le risque d'autisme, contrairement à ce qui est colporté sur les réseaux sociaux.

Dernières nouvelles