Un Nobel d’économie attribué aux enchères

Le Nobel d'économie à deux Américains en quête des enchères parfaites

Prix Nobel d'économie: Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson, deux experts des enchères

Le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel leur a été remis pour avoir "amélioré la théorie des enchères et inventé de nouveaux formats d'enchères", a indiqué le jury de l'Académie suédoise des Sciences.

Comment allouer les biens de la meilleure façon pour l'économie?

"Les enchères sont partout et affectent notre vie quotidienne ", a précisé le comité Nobel, qui a rappelé que cette pratique était aussi vieille que l'écriture, puisqu'on en trouve des traces chez Hérodote à propos de l'ancienne Babylone. "Moi-même, je n'ai jamais participé à une vente aux enchères". Heureusement pour le lauréat du prix Nobel Paul Milgram, cette fois, les nouvelles étaient vraiment très bonnes.

Deux Américains reçoivent cette année le prix Nobel d'économie: Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson.

Paul Milgrom a été réveillé par son voisin Bob Wilson.

L'année passée, le prix avait récompensé la Franco-américaine Esther Duflo et les Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leurs travaux sur la réduction de la pauvreté dans le monde.

" Les lauréats du prix Nobel de cette année ont non seulement clarifié le fonctionnement des appels d'offres et pourquoi leurs participants se comportent d'une certaine manière, mais ont également utilisé leurs découvertes théoriques pour inventer de tout nouveaux formats d'appels d'offres pour la vente de produits et de services", a déclaré la commission dans un communiqué. Elle montre notamment qu'une enchère génère des prix plus élevés lorsque les acquéreurs obtiennent des informations sur les offres prévues par les autres enchérisseurs au cours de l'enchère.

Même s'il est la récompense la plus prestigieuse pour un chercheur en économie, le prix n'a pas acquis le même statut que les disciplines choisies par Alfred Nobel dans son testament fondateur (médecine, physique, chimie, paix et littérature), ses détracteurs le raillant comme un "faux Nobel" surreprésentant les économistes orthodoxes et libéraux.

Le prix vient clore une saison Nobel marquée vendredi par le Prix de la paix du Programme alimentaire mondial, organe onusien de lutte contre la faim.

Avec quatre femmes lauréates, le millésime 2020 est plus féminin que d'habitude, même s'il n'égale pas le record de cinq en 2009.

Dernières nouvelles