Se vacciner contre la grippe, c'est "soulager le système de santé français"

C’est parti pour la vaccination contre le virus de la grippe

C’est parti pour la vaccination contre le virus de la grippe

La campagne de vaccination contre la grippe débute mardi 13 octobre, dans le contexte particulier de la crise sanitaire du Covid. En pleine période de Covid-19, des pharmacies du Tourquennois insistent sur l'importance de se faire vacciner.

Pour la troisième année, les pharmacies du Département peuvent, si elles le souhaitent et après une formation, vacciner les patients contre la grippe saisonnière. La campagne vaccinale, justement, commence mardi et se prolongera jusqu'au 31 janvier. "Beaucoup de personnes vont demander le vaccin". Selon l'Institut Pasteur, la grippe saisonnière touche 2 à 8 millions de personnes en France et est responsable de 10.000 à 15.000 décès chaque année. La Direction générale de la santé a demandé aux pharmaciens de réserver les vaccins à ces populations, a minima jusqu'au 30 novembre. "Un dispositif de communication de grande envergure" sera donc déployé pour encourager les personnes à risque à se faire vacciner. Mais le vaccin n'empêche pas non plus d'attraper la grippe: son efficacité, variable d'une année à l'autre, dépasse rarement les 60%. La vaccination est donc vivement recommandée pour certaines catégories seulement: les plus de 65 ans, les femmes enceintes et les nourrissons, les personnes souffrant de maladies chroniques (insuffisance respiratoire, diabète.) et celles atteintes d'obésité (avec un indice de masse corporelle supérieur à 40).

Dernières nouvelles