À Tortoreto, pour Peter, ça gagne — Tour d'Italie

Emmené par un train Goupama FDJ au-dessus du lot Démare décroche sa 4e victoire sur le Giro

Emmené par un train Goupama FDJ au-dessus du lot Démare décroche sa 4e victoire sur le Giro. MAXPPP

J'étais souvent monté sur le podium mais il y a une grande différence entre la première et la deuxième place. Mais elle a su s'adapter derrière son chef de file, rayonnant de confiance dans la saison de son plein épanouissement à l'âge de 29 ans. Il a porté à cinq son total du Giro, après son succès de l'année passée. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a remporté ce mardi la 10e étape du Giro 2020 au terme d'un splendide numéro en solitaire, sous la pluie.

Une échappée de cinq coureurs - Sander Armée et les Italiens Mattia Bais (Androni Giocattoli-Sidermec), Fabio Mazzucco et Francesco Romano (Bardiani CSF Faizanè) et Marco Frapporti (Vini-Zabù-Brado-KTM) - s'est formée en début de course. Sagan a distancé son dernier compagnon d'échappée, le Britannique Ben Swift, sur le dernier "mur", à 12 kilomètres de l'arrivée. "Les gars ont été un peu débordés à l'entrée de la ville. On était vraiment en très bonne position, ce qui a permis à Jacopo de faire son effort aux 400 mètres, il a été encore plus explosif qu'à l'habitude", a estimé Démare. On était venu pour des victoires d'étapes, mais je ne pensais pas être à quatre à ce moment-là. Le Français a même pu livrer, comme sur la piste, un sprint décollé, c'est-à-dire laisser un petit écart derrière un autre coureur pour tirer profit ensuite de l'aspiration. Le troisième (Filippo Ganna) pointe à.

Le Portugais Joao Almeida (Deceuninck) a conservé le maillot rose de leader, malgré des attaques dans le final, notamment de l'Espagnol Pello Bilbao.

Dernières nouvelles