MotoGP : Zarco sanctionné pour "pilotage irresponsable" après l'accident avec Morbidelli

Éjecté de la moto, lors de son accrochage avec Franco Morbidelli, le pilote de l'écurie Reale Avintia Racing s'était relevé avec "des brûlures au niveau de la hanche, un gros hématome à la cuisse gauche et une douleur au poignet droit".

"Après examen, il a été déterminé qu'il y a des preuves de pilotage irresponsable de la part de Johann Zarco qui a été en conséquence sanctionné", a indiqué la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) dans un communiqué. "La télémétrie a montré qu'au moment de l'accident, Zarco a freiné au virage 3 plus tard que lors des autres tours de la course".

" J'ai vu juste la moto de (Johann) Zarco survoler Maverick, mais sincèrement je n'ai pas vu celle de Franco Morbidelli parce qu'elle était trop proche et trop rapide", a-t-il déclaré aux journalistes.

L'accident entre Zarco et Morbidelli a donné lieu à une vive polémique, certains pilotes, dont la vedette italienne Valentino Rossi, accusant le Français de porter la responsabilité de l'accident, ce que Zarco nie.

L'opinion de ce dernier pèse lourd. Le tout s'est déroulé avec succès, comme l'a annoncé Zarco lui-même, sur les réseaux sociaux. "Selon moi, il ne devrait pas y avoir de sanctions car je n'ai rien fait de fou et j'espère qu'ils l'ont compris". Avec une Ducati à l'aise sur un tracé comme celui de Spielberg, tout peut arriver pour Johann Zarco.

Les Ducati de Jack Miller et Andrea Dovizisio ont mené la danse le matin, avant que Pol Espargaro et sa KTM ne remettent les pendules à l'heure l'après-midi en réalisant le meilleur temps. Le Français partira des stands ce dimanche au GP de Styrie.

Le Français n'a pu que prendre acte de la décision de la commission, sachant qu'il est encore en l'attente d'un nouvel avis médical pour lui permettre de disputer les qualifications de samedi et la course dimanche.

Plusieurs pilotes blessés lors des dernières courses ne participent pas à cette manche dont l'Espagnol Marc Marquez, tenant du titre et sextuple champion du monde, et l'Italien Francesco Bagnaia.

Dernières nouvelles