Vaccin : l'essai Johnson & Johnson interrompu

J&J MET EN PAUSE LES ESSAIS CLINIQUES DE SON VACCIN POTENTIEL CONTRE LE COVID-19

J&J MET EN PAUSE LES ESSAIS CLINIQUES DE SON VACCIN POTENTIEL CONTRE LE COVID-19

L'entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson a reporté avoir interrompu l'essai clinique de son vaccin expérimental et que la maladie du participant est en cours d'examen et d'évaluation.

" Nous avons temporairement interrompu tout nouveau dosage dans tous les essais cliniques de notre candidat vaccin covid-19, y compris l'essai de phase 3 ENSEMBLE, en raison d'une maladie inexpliquée chez un participant à l'étude", ont déclaré les checheurs.

Des événements indésirables graves sont "une composante attendue de toute étude clinique, spécialement les études d'ampleur", a indiqué Johnson & Johnson. Il est prévu dans les protocoles en vigueur dans la compagnie la suspension d'une étude en cas d'événement indésirable grave.

Pour réaliser ces tests, il a fallu engager 60 mille participants sur plus de 200 sites aux Etats-Unis, et dans d'autres pays.

Des essais se déroulaient également en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, au Mexique, au Pérou et en Afrique du sud.

Les Etats-Unis ont accordé quelque 1,45 milliard de dollars de financement à Johnson & Johnson, dans le cadre de l'opération de la Maison Blanche pour produire des vaccins, l'opération Warp Speed.

Johnson & Johnson a annoncé lundi avoir mis en "pause" les essais cliniques de son vaccin potentiel contre le Covid-19 à cause d'une maladie non expliquée contractée par l'un des participants.

Dernières nouvelles