Tour des Flandres 2020

Julian Alaphilippe avait montré qu'il était parmi les plus forts sur ce Tour des Flandres 2020 avant sa terrible chute

Cyclisme. Tour des Flandres : Van der Poel 24 ans après, Alaphilippe chute à 25 km de l’arrivée

Après avoir remporté l'Amstel Gold Race la saison passée, Mathieu Van der Poel s'adjuge cette fois sa première classique monument - comme son grand-père Raymond Poulidor (Milan-San Remo 1961) et son père Adrie avant lui (Tour des Flandres 1986, Liège-Bastogne-Liège 1988).

Après un début de course agité de soubresauts et émaillé de quelques chutes, c'est véritablement à partir du premier passage au Paterberg (à 50 km du but) que la course a changé de nature. Un peu plus tôt, Julian Alaphilippe avait en effet laissé ses compères d'échappée s'envoler ainsi que ses rêves de victoire pour sa première participation lorsqu'il a abandonné après avoir percuté violemment une moto de l'organisation. Le Français avait suivi le Néerlandais d'Ineos Dylan van Baarle, fidèlement accompagné de son coéquipier Dries Devenyns.

On se languissait déjà de la bataille intense entre les trois grands favoris à 40 kilomètres de l'arrivée à Oudenaarde. Et à ce jeu, Mathieu Van der Poel a pris le meilleur sur Wout Van Aert alors qu'il n'abordait pas les derniers hectomètres dans la position idéale, le Belge calé dans sa roue. À nouveau devant, à nouveau repris. En unissant leurs efforts, les trois hommes - les trois favoris de cette édition - étaient alors assurés de se disputer la victoire, sans voir revenir ce qu'il restait du peloton.

Dans un Tour des Flandres marqué par une impressionnante chute de Julian Alaphilippe, le Néerlandais Mathieu Van der Poel a battu au sprint et d'un boyau le belge, son pire ennemi, Wout Van Aert. Sans cesse, le Français en a remis une couche ensuite avec Mathieu van der Poel (Alepcin - Fenix). Et c'est finalement lui qui a lancé le sprint à 250 mètres, parvenant à contenir le retour de son adversaire. Van der Poel l'a évitée au dernier moment mais Alaphilippe ne l'a pas vue et n'a pu éviter la collision.

Pour compléter le podium, le Norvégien Alexander Kristoff a réglé le sprint des poursuivants devant un surprenant Anthony Turgis qui prend la 4e place.

Dernières nouvelles