Le bouleversant rituel de Jade et Joy depuis sa mort — Johnny Hallyday

Ph. Capture d'écran  Twitter

Ph. Capture d'écran Twitter

C'est très difficile d'apprendre à aimer. L'occasion pour la jolie blonde de 45 ans de revenir sur le mécanisme du "couple à trois " qu'elle forme parfois avec Pascal Balland et son Johnny, mais aussi sur les derniers mois du rockeur, à qui elle avait choisi de cacher une information capitale pour mieux le préserver. "Il avait très peur de ne pas pouvoir aller jusqu'au bout" Durant l'interview, Laeticia Hallyday revient sur le moment où elle a appris que son mari souffrait d'un cancer, lors de son dernier road-trip à moto aux Etats-Unis, en septembre 2016.

Heureusement, la mère de Jade et Joy a pu trouver du réconfort dans les bras de son restaurateur parisien, Pascal Balland, qu'elle a rencontré à Saint-Barth à l'été 2019, par l'intermédiaire de Clément Miserez, ex-époux d'Alessandra Sublet et fidèle ami de Laeticia Hallyday. "Qu'un autre homme vous touche, que vous puissiez ouvrir votre cœur à un autre homme, ça paraît tellement compliqué, c'est vertigineux parce que le manque resta abyssal. on a tendance à comparer alors qu'il ne faut pas comparer", s'est-elle confiée, dans Sept à Huit. Mais Johnny est toujours là. "On a beaucoup parlé mais ce n'est pas évident la place de quelqu'un d'autre dans ma vie, ce n'est pas facile pour elles (.) Elles ont besoin de le faire vivre tous les jours, en écoutant sa musique, en lui écrivant des petits mots qu'elles posent encore sur son oreiller".

Au cours de l'interview, Laeticia a également évoqué un terrible moment, celui du jour où tout à basculer où la maladie de Johnny a été diagnostiquée. On est parti à l'hôpital, on a fait des examens, on pensait que c'était une infection. "Il n'a pas pu être opéré". "A l'époque (.) il ne sait pas qu'il est malade " rappelle Laeticia: "J'ai senti au téléphone qu'il était fragilisé, faible". Pour Laeticia, Jade et Joy, "tout s'écroule " lorsqu'on lui dit "qu'il en a pour trois mois à vivre ". On est un genou à terre. "On ne sait pas comment faire, comment lui dire, s'il va supporter, comment il va se battre. Est-ce qu'il va avoir la résistance?" se souvient-elle. Est-ce que c'est un cancer? Je ne pouvais pas lui dire " explique-t-elle, assurant s'être laissée une nuit de réflexion: "Ce sont les médecins le lendemain [qui lui ont dit], mais je crois que je l'avais préparé à ça, à entendre que ce n'était pas des bonnes nouvelles, qu'on allait commencer une guerre et un combat qu'il avait déjà connu.

Un choix qu'aujourd'hui Laeticia ne pleure plus. Et j'ai eu raison, je ne le regrette pas aujourd'hui: "le combat a duré 15 mois et il n'aurait pas duré aussi longtemps si on lui avait dit la vérité ".

Cet été, le couple a d'ailleurs séjourné dans la villa Jade, à Saint-Barth, où Laeticia Hallyday avait créé tant de souvenirs avec Johnny.

Dernières nouvelles