Coronavirus: reconfinement prévu en Irlande, une première dans l'UE

Covid-19: les pays d'Europe multiplient les mesures face à la deuxième vague de l'épidémie

Le Pays de Galles décrète deux semaines de confinement devant la recrudescence du coronavirus

En Belgique, cafés et restaurants sont désormais fermés pour quatre semaines et un couvre-feu est entré en vigueur lundi de minuit à 05H00 pour essayer d'endiguer la "montée en flèche" de l'épidémie.

Le Pays de Galles est devenu lundi le premier territoire en Europe à se résoudre à un confinement face à la deuxième vague de nouveau coronavirus, tandis que la Belgique et la Slovénie décrétaient un couvre-feu et l'Italie donnait un nouveau tour de vis. A ce jour, le pays a enregistré au moins 1 852 décès des suites de cette pandémie. Plus de 40 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Le Premier ministre, Micheal Martin, a souligné que l'Irlande est le premier pays de l'UE à prendre une telle mesure. La mesure, qui sera en vigueur six semaines durant, ne concernera pas les écoles, qui resteront ouvertes, a-t-il précisé.

Un couvre-feu entrera en vigueur aussi dès le 20 octobre en Slovénie où les deux millions d'habitants de ce pays membre de l'Union européenne n'auront pas le droit de sortir entre 21h et 6h.

En Espagne, la région de Navarre sera partiellement bouclée à partir de jeudi, comme de plus en plus de villes espagnoles, à l'instar de Burgos, qui s'ajoutera à la liste mardi soir.

Depuis lundi, seuls les élèves d'élémentaire peuvent aller en classe.

En Suisse, les rassemblements spontanés de plus de 15 personnes dans l'espace public sont interdits depuis lundi, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos accessibles au public, les manifestations privées de plus de 15 personnes sont réglementées.

Le canton de Berne est par ailleurs le premier du pays à interdire à nouveau les manifestations de plus de 1.000 personnes, une décision qui devrait impacter le football et le hockey professionnels.

En Autriche, les rassemblements seront restreints à six personnes à l'intérieur et douze à l'extérieur, hormis les cérémonies funéraires.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 220 086 décès, suivi par le Brésil avec 154 176 morts, l'Inde avec 114 610 morts, le Mexique avec 86 167 morts et le Royaume-Uni avec 43 646 morts.

Lundi, ce pays de 11,5 millions d'habitants recensait 222 253 cas, un chiffre qui a plus que doublé sur un mois, et 10 413 morts, ce qui en fait l'un des plus endeuillés d'Europe en proportion de sa population.

Le nombre de malades actuellement en réanimation a dépassé lundi les 2000 personnes, un seuil qui n'avait pas été atteint depuis mai, selon les chiffres officiels, qui font en outre état de 146 morts en 24 heures.

L'épouse du président français Brigitte Macron est cas contact, sans présenter de symptôme, et se met à l'isolement pour sept jours.

Le docteur Michael Ryan, directeur des questions d'urgence sanitaire à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), conseille de "s'assurer que chacun des individus en contact avec un cas confirmé soit mis en quarantaine pour la durée nécessaire afin de casser la chaîne de transmission".

Dernières nouvelles