L'UE se félicite de l'accord évoqué par Trump avec le Soudan

Normalisation: bonnes nouvelles en provenance du Soudan

Diplomatie Trump compte retirer le Soudan de la liste des pays parrains du terrorisme

Les tractations concernant un retrait du Soudan de la liste américaine des États soutenant le terrorisme continuent.

"Grande nouvelle! ", s'écrit le président américain. Il a accepté de verser 335 millions de dollars en faveur des familles des victimes américaines d'attentats terroristes. Le versement est destiné à indemniser les victimes des attentats commis en 1998 contre les ambassades américaines en Tanzanie et au Kenya. Ce qui freine grandement son développement économique, peu d'investisseurs voulant se risquer à contrevenir aux lois américaines.

Selon les médias américains, dont le New York Times, cette décision ouvrirait la voie au gouvernement de Khartoum pour demander une assistance internationale et, potentiellement, établir des relations normalisées avec Israël, un objectif diplomatique pour le président Trump avant les élections du mois prochain.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell s'est félicité, lundi, de cette annonce.

Le Soudan est l'un des quatre pays désignés par Washington comme un État parrain du "terrorisme", avec l'Iran, la Corée du Nord et la Syrie.

Dernières nouvelles