Brésil: décès d'un volontaire des essais du vaccin d'AstraZeneca

Les essais cliniques de phase 3 du candidat vaccin d'Astrazeneca et Oxford sont en cours

Les essais cliniques de phase 3 du candidat vaccin d'Astrazeneca et Oxford sont en cours

L'Agence brésilienne de surveillance de la santé (ANVISA) a annoncé ce mercredi 21 octobre la mort d'un volontaire brésilien participant à la troisième phase des essais cliniques du vaccin contre le Covid-19 mis au point par le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca et l'université d'Oxford.

Les détails de la vaccination du volontaire, à savoir s'il a reçu un placebo ou le vaccin, ne sont pas disponibles en raison de la politique de confidentialité, précise l'Agence. Il s'agit du premier décès d'un volontaire prenant part aux tests d'un des nombreux essais de vaccin en cours dans le monde.

"Après l'analyse de ce cas au Brésil, il n'y a eu aucune inquiétude quant à la sécurité de ces tests cliniques et le comité indépendant, ainsi que l'agence régulatrice brésilienne, ont recommandé la poursuite de ces tests ", explique l'université dans un communiqué.

AstraZeneca déclare de son côté ne "pas pouvoir commenter de cas individuels", mais "confirme que tous les protocoles ont été suivis ".

Cependant, des médias brésiliens qui se réfèrent "à des sources liées à la recherche internationale" informent que la personne décédée suite à des complications liées au Covid-19 avait reçu un placebo. Par ailleurs, ce dernier travaillait au sein de deux hôpitaux dans la ville de Rio de Janeiro, et était en première ligne lors la lutte contre le coronavirus. L'entreprise américaine avait ainsi annoncé la suspension de son essai clinique d'un vaccin contre le Covid-19, l'un des participants étant tombé malade. Le vaccin CoronaVac, élaboré par le laboratoire chinois Sinovac, avait été testé sur des milliers de volontaires dans six Etats du pays, dont celui de Sao Paulo, le plus touché par la pandémie.

Dernières nouvelles