Étude : le biberon libèrerait des millions de microplastiques

Une multitude de microplastiques dans les biberons

Un bébé avale un million de microplastiques par jour : quels risques pour la santé ?

Des chercheurs du Trinity College de Dublin, en Irlande, ont acheté 10 types de biberons en plastique auprès du géant Amazon, puis entrepris de mesurer le nombre de microparticules de plastiques libérées par ces contenants, en suivant les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en termes de stérilisation et de chauffage des biberons.

Les chercheurs ont analysé chacun des modèles de biberons en polypropylène les plus vendus.

L'étude a montré que les biberons libéraient entre 16 millions de microplastiques par litre, et jusqu'à 55 millions selon le degré de température. En revanche, lorsqu'elle n'est chauffée qu'à 25°C, seulement un demi million de particules migrent. Pour tirer leurs conclusions, ils se sont basés sur les chiffres de vente de biberons et le volume de lait consommé chaque jour dans 48 pays.

D'après les scientifiques, un bébé de 12 mois peut ingérer en moyenne 1,5 million de microplastiques.

L'exposition quotidienne est plus forte dans les pays développésl'allaitement est moins important: 2,3 millions en Amérique du Nord, 2,6 millions en Europe. "Nous voulons alarmer excessivement les parents, d'autant plus que nous n'avons pas suffisamment d'informations sur les conséquences potentielles des microplastiques sur la santé des bébés ", a commenté l'un des auteurs, John Boland. Et malheureusement, l'étude a révélé que les biberons ont continué à répandre des microplastiques durant les 21 jours d'expérimentation et pas seulement lors de la première stérilisation. Celle de WWF a notamment estimé qu'un individu moyen ingère jusqu'à 5 grammes de plastique chaque semaine, autrement dit l'équivalent en poids d'une carte de crédit. Mais les données manquent sur l'impact sanitaire et les risques chimiques liés aux additifs éventuels. "Il est très possible que (les particules) passent simplement très vite à travers le corps", a noté Oliver Jones, professeur à l'université RMIT de Melbourne qui n'a pas participé à l'étude, cité par l'organisme Science Media Centre.

Or selon les calculs de cette nouvelle étude, les bébés avaleraient pour leur part près d'1,5 milliard de ces particules par an. Préparez le lait artificiel dans un récipient non plastique, laissez la préparation légèrement refroidir et transférez enfin dans le biberon. Ne ne pas trop secouer le biberon, et ne pas le mettre au micro-ondes.

Sachant qu'ils n'ont pas étudié les biberons en verre et que ceux en plastiques sont largement plus répandus, les chercheurs expliquent à l'AFP qu'il faut "étudier le devenir et le transport des microplastiques à travers l'organisme".

Dernières nouvelles