Vaccin antigrippal, le stress de la double contamination — Bar-sur-Seine

Que les recommandations fassent l’objet d’un vaccin

Que les recommandations fassent l’objet d’un vaccin. ARCH

Un geste plus que nécessaire selon les autorités de santé qui mettent en avant le fait que "les personnes à risque de complications graves liées à la grippe saisonnière sont les mêmes que celles liées au Covid-19". Comme le rapporte Futura Sciences, les chercheurs ont constaté que le personnel des hôpitaux vacciné l'an dernier contre la grippe avait 39 % de chances en moins d'être contaminé par le nouveau coronavirus que les autres patients.

Les pharmaciens de ville ont fait le calcul: 60 % d'entre eux sont en rupture de stock de vaccins contre la grippe après en avoir écoulé, en une semaine, plus de 5 millions, soit la moitié de ceux délivrés en 2019.

En plus de ce que les laboratoires devraient livrer aux pharmacies françaises (13 millions de vaccins contre 11 l'année dernière), l'Etat avait annoncé récupérer des doses supplémentaires sur le marché européen. La première semaine, une pharmacie au centre de Bar-sur-Seine " avait déjà reçu une cinquantaine de demandes ", soit pour venir chercher le vaccin et se faire vacciner avec un médecin ou une infirmière, ou alors se faire vacciner sur place.

Le coup d'envoi de la campagne de vaccination annuelle contre la grippe en France a débuté.

Cette année, ce sont donc 45 000 Lotois qui sont invités à se faire vacciner gratuitement contre la grippe. Ces professionnels de santé cités sont en mesure d'effectuer le vaccin.

Dernières nouvelles