Hommage du conseil municipal à Samuel Paty

Plus belle la vie: l'hommage à Samuel Paty

Capture FTV

Les élèves seront-ils accueillis lundi à 8 heures?

Abdoullakh Anzorov, réfugié d'origine russe tchétchène, avait envoyé le 16 octobre sur les réseaux sociaux, un message audio après avoir posté la photo du professeur d'histoire décapité à Conflans-Saint-Honorine.

Les syndicats s'interrogent également sur la place à accorder aux élus lors de cette journée du 2 novembre 2020, alors que le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a demandé à "tous les élus de la République, les conseillers municipaux, les maires, les sénateurs, d'être présents auprès des professeurs le jour de cette rentrée".

Après la décapitation du professeur d'histoire-géographie du collège de Conflans-Sainte-Honorine, le 18 octobre, la Libre Pensée de Charente-Maritime tient à réagir "pour la plus absolue liberté de conscience et d'expression, pour le droit à l'instruction et contre l'obscurantisme en hommage à Samuel Paty". Notamment après l'assassinat de Samuel Paty.

À partir du 2 novembre, date de la reprise des cours en métropole, les équipes pédagogiques pourront aussi bénéficier de davantage de ressources pour aborder les thèmes de la laïcité et de la liberté d'expression.

Les derniers éléments de l'enquête établissent des contacts entre son meurtrier et un jihadiste russophone en Syrie, dont l'identité n'a pas été établie à ce stade, a expliqué à l'AFP une source proche du dossier.

Dans ce message ponctué d'épithètes coraniques, dont l'AFP a eu connaissance et qui a été authentifié par les enquêteurs, l'assaillant explique avoir "vengé le prophète", en reprochant à Samuel Paty de l'avoir "montré de manière insultante".

Dans les jours qui viennent, une réunion qui réunira les chefs d'établissements va être menée sous l'égide de la préfecture et du rectorat afin de "faire le point sur l'ensemble des dispositifs mis en œuvre pour assurer la sécurité des élèves et des enseignants aux abords des établissements et lutter contre la radicalisation".

" Aujourd'hui, il y a un sujet de protection des professeurs mais aussi de reconnaissance ", a annoncé le ministre de l'Éducation.

Le budget 2021 du ministère a été augmenté de 400 millions d'euros (500 millions en année pleine), afin d'augmenter les salaires des enseignants, inférieur de 7 % en début de carrière à la moyenne des pays de l'OCDE.

Dernières nouvelles