Trump quitte l’interview pour une question

Washington. Trump près d'une nouvelle victoire à la Cour suprême

Trump quitte l’interview pour une question

Donald Trump a décidé de faire une entorse à cette règle ce dimanche 25 octobre, en quittant le plateau de l'émission à la suite d'une question de la journaliste Leslie Stahl, qui l'interroge sur sa gestion de la pandémie de coronavirus. Le président finit par annoncer qu'il annule la partie de l'interview pendant laquelle il devait être rejoint par le vice-président Mike Pence (à la fin de la vidéo).

Le président américain, Donald Trump, a publié, jeudi 22 octobre, l'enregistrement de la Maison Blanche d'une interview accordée à la chaîne CBS qui n'était pas encore diffusée, et dont il a claqué la porte en accusant la journaliste de partialité. "Vous avez dit: "Oh, faisons une interview sympa", lance-t-il.

Le président se plaint aussi du fait que CBS et d'autres médias n'adressent pas de questions aussi difficiles à son rival démocrate Joe Biden. "J'ai vu toutes ses interviews. On ne lui pose jamais de questions aussi dures", dit-il.

La diffusion par M. Trump de l'interview, enregistrée mardi à la Maison-Blanche, intervenait quelques heures avant son ultime débat avec Joe Biden. Il expliquait avoir voulu anticiper la diffusion de l'interview afin d'exposer au grand jour " le parti pris, la haine et l'impolitesse " de CBS.

Sur Twitter, il a promis à ses abonnés que ses images avec le stand "montraient ses interruptions et sa colère constantes".

"CBS a répondu en qualifiant l'accord de Trump sur les images de "sans précédent" et a déclaré qu'il n'empêcherait pas "60 Minutes" de fournir des reportages complets, justes et pertinents auxquels le président assiste depuis des décennies ".

Dernières nouvelles