Angers : Stéphane Bahoken en garde à vue pour violences conjugales

Stéphane Bahoken attaquant à Angers a été condamné par le tribunal d'Angers pour deux motifs: violences envers son ex-compagne et infraction routière

Football - Ligue 1 : un joueur du SCO d'Angers en garde à vue pour violences conjugales

Stéphane Bahoken, est passé en quelques mois de la rubrique sport à celle des faits divers. Ce footballeur international camerounais qui évolue au poste d'attaquant au Angers SCO a été condamné ce 27 octobre à quatre mois de prison avec sursis pour "violences, insultes et menaces de mort à l'encontre de son ex-compagne et dans une autre affaire, à trois mois avec sursis pour un délit routier", rapporte l'AFP.

Pourtant auteur d'un début de saison remarqué avec ses deux buts inscrits en six matches de Ligue 1 disputés, Stéphane Bahoken vit une entame de saison satisfaisante avec son équipe (7e). Le joueur de 28 ans est soupçonné de violences et de menaces à l'encontre de sa compagne, qui a mentionné auprès des forces de l'ordre des bousculades et des insultes.

Le Grassois a reconnu les faits et doit être présenté ce mercredi au procureur de la République, pour être "jugé dans le cadre d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité", a ajouté le parquet. Des faits qui se sont produits à plusieurs reprises selon le Courrier de l'Ouest, qui évoque même une incapacité temporaire de travail d'un jour pour la victime.

Tout juste rappelé en équipe nationale camerounaise, Bahoken était déjà convoqué au tribunal le 3 décembre prochain, afin d'être jugé pour une infraction routière.

Condamné à quatre mois de prison avec sursis et 2.000 d'euros d'amende, il est ressorti libre.

Dernières nouvelles