Coronavirus en Loire-Atlantique : La forte hausse des contaminations inquiète l'ARS

Covid-19 : des médecins d'Auvergne Rhône-Alpes appellent à reconfiner les week-ends

Covid-19 : des médecins réclament un élargissement du couvre-feu

À Lyon, il n'y a plus de place dans les services de réanimation.

"La situation est inquiétante, indiscutablement, et très tendue dans les hôpitaux mais nous la maîtrisons".

"La situation est grave et le temps n'est plus aux demi-mesures". Un véritable casse-tête pour les médecins de ces établissements où les opérations chirurgicales non-urgentes sont désormais déprogrammées. "Nous prendrons d'autres dispositions si cela s'avère nécessaire". Selon l'Agence régionale de santé, plusieurs raisons possibles.

Alors que la Loire est l'un des départements les plus touchés par le Covid-19 avec un taux d'incidence "proche de 1.000", 21 maires de la vallée du Gier, dans le sud du département, ont demandé jeudi à l'État, dans un courrier adressé à la préfète Catherine Séguin, "l'installation de moyens sanitaires militaires pour pallier le manque de personnels soignants" dans la vingtaine de communes de ce territoire. D'après l'ARS, " une partie de la population ne mesure pas les risques de ce virus " et elle appelle à la plus grande vigilance. "Je pense qu'on ne pourra pas se passer d'un confinement partiel, voire total dans les semaines à venir", dit-il.

Le taux d'incidence de la Haute-Loire est le plus élevé d'Auvergne: 669,9, contre 391,5 dans le Puy-de-Dôme, 270,7 dans l'Allier et 196,8 dans le Cantal. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 26 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Dernières nouvelles