Le point sur la pandémie (afp) — Coronavirus

Le record de contaminations battu pour la 3e journée consécutive

Le dirigeant de l’OMS avertit que les prochains mois de pandémie seront très durs

"Nous sommes à un moment critique de la pandémie, en particulier dans l'hémisphère nord", a-t-il déclaré.

Lors d'une conférence de presse qui a porté sur la situation à laquelle sont confrontés les pays, en vue de la recrudescence du nombre de décès au Coronavirus, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a invité les chefs d'État à fermer les écoles afin d'éviter l'effondrement des systèmes de santé.

Dans un discours vidéo à l'ouverture d'un Sommet mondial de la santé de trois jours à Berlin, Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré que le seul moyen de surmonter la pandémie était de le faire ensemble et de s'assurer que les pays plus pauvres aient un accès équitable à un vaccin. "Et la meilleure façon d'y parvenir est de vacciner certaines personnes dans tous les pays plutôt que toutes les personnes en certains pays", a-t-il dit.

Après les chiffres record de nouvelles contaminations, l'Italie a décidé de renforcer les restrictions contre le coronavirus, en dépit des manifestations ces derniers jours à Rome et Naples contre le couvre-feu instauré dans trois régions. Elles ont ordonné la fermeture des magasins à 20H00 et celle des lieux culturels, musées et salles de sport à partir de lundi. Les bars et les restaurants doivent désormais cesser de servir après 18h. Selon les statistiques mondiales de l'OMS, 465 319 cas ont été confirmés samedi, contre 449 720 vendredi et 437 247 jeudi.

Le nombre des morts du Covid-19 a dépassé samedi le seuil symbolique de 10.000 en Allemagne, conduisant la chancelière Angela Merkel à réitérer son appel à réduire au maximum les relations sociales pour freiner la contagion.

Plusieurs centaines de policiers se sont déployés dimanche 25 octobre à Berlin pour mettre fin à une manifestation contre les restrictions anti-coronavirus, tandis qu'en parallèle un engin incendiaire a été lancé contre l'autorité sanitaire chargée de piloter la lutte contre la pandémie. Plus de 42,69 millions de cas ont été officiellement diagnostiqués.

Les pays les plus touchés sont les États-Unis, l'Inde et le Brésil. "Il est dangereux de renoncer à contrôler" la pandémie, a affirmé le patron de l'OMS, prenant clairement le contrepied des déclarations du chef de cabinet du président américain Donald Trump.

Dernières nouvelles