Reconfinement : ce qui change concrètement par rapport au confinement du printemps

Reconfinement à partir de vendredi les écoles resteront ouvertes annonce Macron

Reconfinement : dès jeudi 29 octobre 2020 et pour tout le monde ? - EconomieMatin

"J'ai décidé qu'il fallait retrouver le confinement qui a stoppé le virus". Les mesures prises et les " efforts consentis " n'ont pas suffi à ralentir le virus qui, contrairement à la première vague, touche l'ensemble du territoire national.

Comme lors du confinement du printemps, les établissements recevant du public, tels les bars et les restaurants, resteront fermés.

Après de longues délibérations et deux conseils de défense, le chef de l'État a pris la décision de maintenir ouverts les écoles maternelles et primaires ainsi que les collèges et lycées à la différence du confinement de mars. Il sera impossible de se déplacer d'une région à l'autre, "à l'exception des retours de vacances de la Toussaint" pour lesquels "une tolérance" sera acceptée.

Emmanuel Macron a fait savoir que les frontières de la France resteraient ouvertes au sein de l'Union européenne alors que celles avec l'extérieur de l'espace Schengen non.

En Europe, seuls le Pays de Galles et l'Irlande ont reconfiné toute leur population avant la France.

À partir de jeudi, les lieux culturels et les infrastructures sportives sont fermés.

Les personnes qui contreviendront sans motif valable au confinement s'exposeront comme lors du couvre feu à une amende, sans doute de même montant bien que ce point n'a pas encore été précisé par le gouvernement. "Un plan spécial sera fait pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises", a-t-il annoncé en appelant les Français à rester "unis et solidaires" malgré leur '"lassitude". Bars et restaurants baissent le rideau. Ce deuxième confinement sera toutefois plus souple que celui mis en place au printemps dernier.

Le Premier ministre Jean Castex s'exprimera jeudi matin devant l'Assemblée nationale, puis l'après-midi devant le Sénat puis détaillera les nouvelles mesures en conférence de presse à 18h30. Et les citoyens sont invités à éviter tous les déplacements inutiles, les séjours en hébergement étant réservés à des fins non touristiques. "Les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer, les Ehpad et maisons de retraite pourront être visitées", a annoncé le Président Emmanuel Macron.

Comme dans toute l'Europe, la crainte est d'asséner un nouveau coup à une économie convalescente.

Huit mois après son entrée en vigueur, le confinement fait donc une nouvelle apparition dans le quotidien des Français.

Dans les rues de la capitale portugaise, le port du masque n'était pourtant pas encore tout à fait généralisé mercredi, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le taux de positivités, selon Santé Publique France, a atteint 18,4 % et la France compte 1,198 million de cas de contamination par le coronavirus Sars-CoV-2 depuis le début de la pandémie (35.541 décès).

Dernières nouvelles