Le site de campagne de Donald Trump victime d’un défacement

Présidentielles américaines le site de campagne de Donald Trump brièvement pirat

Le site de campagne de Donald Trump a été piraté. AFP

Les responsables IT de sa campagne se sont dépéchés de rétablir le site en corrigeant la faille utilisée par les hackers.

Le site de campagne du président américain, candidat à sa réélection, a été brièvement victime d'un piratage mardi, à une semaine du scrutin. Les hackers prétendaient détenir des preuves accablantes vis-à-vis du président... et en profitaient pour lancer un appel au vote.

"Ce site a été saisi".

" Le monde en a assez des fausses nouvelles diffusées quotidiennement par le président Donald J. Trump". Cette affirmation fut cependant fermement démentie par la Maison Blanche.Les services de sécurité américains ont prévenu à plusieurs reprises qu'il y aurait une augmentation du nombre de piratages et de cyber-attaques à l'approche des élections présidentielles qui auront lieu la semaine prochaine La Russie, la Chine et l'Iran notamment souhaiteraient ainsi influencer autant que possible ces élections. Les internautes étaient invités à verser leur obole sur deux comptes Monero: l'une était destinée aux personnes qui voulaient que les "informations strictement confidentielles" soient divulguées, l'autre à celles qui préféraient les garder secrètes. Le site web est revenu à son contenu initial quelques minutes après lopération frauduleuse. Comme on pouvait s'y attendre, les proches de Trump sont montés au créneau pour nier en masse ces diverses allégations.

Tim Murtaugh, porte-parole de la campagne Trump, a déclaré que l'équipe de campagne du président travaillait avec les forces de l'ordre pour déterminer la source de cette attaque. Il n'y a pas eu de fuite de données sensibles, car aucune d'entre elles n'est réellement stockée sur le site.

Bien entendu, l'on pourra rire de l'audace des hackers: un vote sur Monero, ce serait pour le coup la première fois qu'un "vote blockchain" reste véritablement confidentiel! Mais comme d'habitude, la tentative d'extorsion aura fini aussi vite qu'elle s'est invitée dans les actualités, sans doute sans grand succès.

Dernières nouvelles