Zidane invaincu au Camp Nou

Luka Modric et sergio ramos ont offert le Clasico au Real Madrid

Luka Modric et sergio ramos ont offert le Clasico au Real Madrid

En signant une brillante prestation contre le Barça, samedi dernier à l'occasion du Clasico (3-1), Sergio Ramos a encore une fois prouvé à quel point il était vital pour les Merengue. Finalement, malgré les entrées d'Ousmane Dembélé et d'Antoine Griezmann, le Barça n'a jamais réussi à revenir au score et le Real l'a même aggravé par son Ballon d'Or Luka Modric (86e). Seulement, trois minutes plus tard, Ansu Fati, devenant ainsi le plus jeune buteur de cette confrontation au XXIe siècle à 17 ans et 359 jours, remettait les deux équipes à égalité sur un centre de Jordi Alba. Dans la foulée, Karim Benzema pourtant seul face au but, a vu sa reprise être stoppée par le gardien barcelonais.

Après avoir aboyé des ordres et encouragé ses hommes depuis les gradins du petit stade Alfredo Di Stéfano mercredi, Ramos a repris sa place de chef d'orchestre sur la pelouse d'un Camp Nou vidé de ses 99 000 supporters. "Cela n'enlève rien à notre victoire qui est amplement méritée", a estimé de son côté Zinédine Zidane. "Je suis l'entraîneur, c'est à moi de trouver des solutions", avait assumé le technicien français vendredi, dans l'ambiance pesante générée par l'affiche entre clubs la plus suivie du monde disputée en pleine deuxième vague de pandémie de nouveau coronavirus en Espagne. Arrivé sur le banc catalan, Ronald Koeman a orchestré une petite révolution au Barça.

Il restait près d'une seconde pour Fati à la 52e minute, qui a écrasé Ramos avant de décrocher un tir qui passait devant le poteau éloigné et sortait pour un coup de pied de but.

Le Barça, après une victoire en Ligue des Champions (Ferencvaros, 5-1) en réaction à un revers en Liga lui aussi, replonge dans la crise. Un fait très dommageable et qui risque d'enlever à cette rencontre une bonne partie de sa saveur.

Dernières nouvelles