France : Nouvelle attaque au couteau évitée in extremis à Avignon

Un homme abattu après avoir menacé des policiers

Un homme armé d'un couteau a été tué par la police à Avignon

Avant d'être abattu par des policiers à Avignon le 29 octobre, deux heures après l'attaque au couteau à Nice, l'homme armé qui menaçant des passants aurait également fait un salut fasciste, a déclaré une source judiciaire à 20 Minutes.

Selon France bleu Vaucluse, les membres des forces de l'ordre ont d'abord tenté de neutraliser l'agresseur avec leurs LBD (Lanceurs de balles de défense). "L'homme a foncé sur eux avec son arme et a été tué par les forces de l'ordre", a expliqué un porte-parole de la police d'Avignon.

"Il n'y a pas de blessés", a précisé cette source. Celui-ci a finalement succombé à ses blessures. Le procureur de la République se rend sur place. L'homme, porteur d'une arme de poing, s'était montré menaçant envers des passants.

L'attaque a eu lieu peu de temps après une attaque contre la basilique du quartier Norte-Dame de Nice au cours de laquelle trois personnes ont été tuées par un homme armé d'un couteau. Le quotidien local Le Midi Libre est lui beaucoup plus mesuré, évoquant un homme repéré à proximité d'un hôpital psychiatrique et tenant des propos "incohérents", mais pas religieux. "On s'écarte de la piste islamique", a-t-il indiqué à l'AFP. Une enquête a été ouverte et confiée à au parquet anti-terroriste.

Dernières nouvelles